Recette pour faire-part d’une bonne nouvelle ! 1/2

Bonjour-bonjour,

Aujourd’hui je vous livre une petite recette pour réaliser vous-même vos faire-parts, petits nuages annonciateurs de bonne nouvelle (naissance, mariage, grosse fiesta, crémaillère, anniversaire, l’été qui arrive enfin… Que sais-je !). Il faut peu de matériel, mais cela prend tout de même un peu de temps !

Ingrédients :

– du papier calque

– une imprimante qui imprime

– une machine à coudre… qui coud

– une bobine de fil assorti aux galons

– des galons assortis

– une pincée de confettis, ou des perles de rocailles, ou des plumes

– des autocollants personnalisés

– des carrés de papiers de 2,2*2,2 cm

 

1. Dessiner la forme finale du faire-part :

Nous concernant, j’ai choisi un nuage comme sur de nombreux sites trouvés sur Internet. Ci-dessous, le nuage que je vous ai préparé, prêt à imprimer ! On peut en caser 6 sur une feuille de papier calque en impression format paysage. Vous n’avez plus qu’à rajouter une zone de texte par dessus, qui mentionne un/des prénoms, un évènement… Moi j’ai décidé d’inscrire uniquement le prénom de la future ex-locataire de mon bidou (ce qui me permet de préparer les parties 1 à 3 des faire-parts avant d’accoucher, héhé !)

illustrationpourlesenfants_nuage_blog

2. Imprimer les nuages :

Conseil : scotcher la feuille de papier calque qui doit être imprimée sur une feuille normale : ça la rigidifie et ça passe bien mieux !

3. Couture !

Prévoir deux feuilles de papier calque : une à l’arrière, vierge et une à l’avant, imprimée. Entre les deux disposer une pincée de confettis ou de perles, ou de plumes. Disposer aussi 3 galons assortis sur le bas du nuage, on y accrochera les autocollants dessus, comme des gouttes de pluie. Coudre en suivant la forme du nuage, puis bien découper. Attention : bien choisir ses confettis avec des couleurs assorties et des formes bien régulières, c’est BEAUCOUP plus joli. Moi j’ai acheté 5 kg de confettis (de quoi en utiliser pour une vie…) et ils ne sont pas terrible, je suis un peu déçue alors vous faites bien votre choix !!! Pour une petite fille, l’option perle de rocaille me paraît judicieuse, surtout que j’en avais un stock à la maison, grrr…. On peut aussi rajouter dans la pochette nuage un aimant, pour que le faire-part puisse être accroché au frigo.

55 faire-parts plus tard...

55 faire-parts plus tard…

4. Attendre :

Et oui, maintenant il faut attendre que le bébé pointe le bout de son nez pour le photographier, savoir quel est son poids, sa taille et sa date de naissance et reporter tous cela sur des stickers. Je compte passer par le site MOO, qui propose des carnets de 90 stickers à des prix tout à fait abordables. Je prévois 3 stickers par faire-part (un sur chaque galon). Et voici maintenant ce que ça donne :

5. Pas le temps ? Pas de machine à coudre ?

On peut aussi faire fabriquer ce genre de faire-part sur commande, sur ce site qui m’a très fortement inspirée : http://mcommemum.canalblog.com/archives/2013/07/08/27592630.html

Et en plus, on est sûr que les coutures seront parfaites (ce qui n’est pas forcément mon cas…)

Dans un prochain article, je vous montrerais le faire-part tout finalisé, prêt à envoyer !

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s