Mémoire d’un poisson rouge : la maquette

Bonjour-bonjour,

bon, voici un projet qui avance peu à peu. Comme il est question de faire un livre accordéon cela change toute la donne : il faut imprimer les pages de l’album les unes à la suite des autres et non les relier. Ensuite on plie et on obtient soit un livre facile à ranger dans ses étagères, soit un objet à lire autour duquel on doit se déplacer :

La maquette de ce vers quoi on veut tendre
La maquette de ce vers quoi on veut tendre.

Bon, pour de vrai c’est moins simple. La bande finale ferait plus de 2mètres et renseignements pris auprès d’un imprimeur il ne peuvent rien faire au delà de 64 cm. Chaque page de l’album mesurant 15*15cm il faut donc prévoir 3 bandes à imprimer chacune en 150 exemplaires et qu’il faudra réunir par la suite avec du scotch, au verso. Bien. L’imprimeur ne prévoit pas non plus le pliage accordéon. Flûte. Cela dit, il nous propose un rainurage afin de faciliter le pliage à la main. Il va bien bien falloir gérer les espaces pour que les pliages tombent pile sur les séparations de page.

A réfléchir, donc… Pourquoi faire simple quand on peut faire compliqué, n’est-ce pas un de mes mantras du moment après tout ?

Publicités

Mémoire d’un poisson Rouge

Bonjour-bonjour,

aujourd’hui je vous présente mon nouveau projet du moment, un album jeunesse sur un poisson rouge. L’histoire a été écrite rien que pour moi, par Anne Ratsimba, chanteuse, conteuse, musicienne, à un moment où on ne se connaissait pas encore. Cependant, elle avait lu mes précédents albums et cela lui avait inspiré l’histoire de Rouge, un poisson rouge (!) sauvage qui rêve de devenir une grenouille. Le devient-il vraiment ? On ne sait pas, et de toute façon il oublie les choses régulièrement…

Bon. Maintenant qu’on on est bien copines, faudra quand même que je lui demande pourquoi je lui fais penser à un poisson avec des pertes de mémoire…

Voici donc les 2 premières illustrations de ce livre :

blog_rouge1blog_rouge2Je vous ai mis les illustrations par deux car elles permettent de visualiser le fil conducteur de l’album : le plein / le vide, le positif / le négatif. La mare dont il sera question est un rond de papier marbré collé en plein centre tandis que ce qui se déroule à l’intérieur est dans un cercle blanc détouré dans le même papier marbré. L’extérieur est noir, car inconnu pour Rouge et l’intérieur peint à l’encre et à la gouache. Les couleurs ne rendent pas du tout bien avec le scanner, je pense qu’il va falloir passer à l’étape photographie.

Qu’en pensez-vous ? Si vous êtes sage, la prochaine fois, je vous apprendrais à fabriquer du papier marbré qui sent l’homme propre, mais pauvre. Wouhou !

Tuto : le casque-masque oreille de lapin

Bonjour-bonjour,

Aujourd’hui est un grand jour, je vous offre un tuto qui n’est pas de moi mais bel et bien de mon fils, Le Liot, 4 ans 3/4, qui nous a réalisé en 12 minutes chrono juste avant le repas du soir un « casque-masque-oreille-de-lapin-pile-à-sa-taille ». Trop mignon.

N’allez pas croire, il y a des explications en sus ! Mot pour mot : « Ben j’ai pensé très fort à Gros Pois et Petit Pois, j’ai colorié mes oreilles et j’ai découpé une bande scotchée pile à ma taille de tête pour avoir les oreilles devant. Et j’ai plié une oreille en deux pour qu’on m’appelle Oreille Tombante« .

 

Un peu de sérieux : le designer qui masque-casque-oreilles-de-lapin en habits chics
Un peu de sérieux : le designer du masque-casque-oreilles-de-lapin en habits chics

A la maison, autant vous dire qu’on est un peu fier !

PS : l’opération du pliage de l’oreille en 2 a été réalisée APRES la photo…

Le matin, au réveil…

Voici une jolie photo qui m’a été envoyée : deux charmants enfants, au lit, en train de lire Le petit livre des cacas. Merci !

Belle journée !
Belle journée !

Petit topo : il me reste 4 Cahiers de Salomé, 10 Petit Livres des cacas et des tous nouveaux tous beaux Lili Radis. Bientôt, un agenda des festivals où vous pourrez les dénicher.

Plaque de porte champêtre : le nom de l’enfant 3/3

Bien le bonjour,

bon, aujourd’hui on termine ce tuto de plaque de porte, rapido presto.

Matériel : un rectangle de carton de 20cm*11cm (à adapter selon la longueur du prénom de l’enfant), un bout de tissus de 22cm*24cm, du coton de couleur, un crochet adapté, du carton léger pour découper la barrière et les lettres du prénom, un ruban pour lier les 3 parties de la plaque, de la colle liquide.

Étape 1 :

Plier le tissu en 2, endroit sur endroit, et coudre 3 des 4 cotés (le 4e reste ouvert pour pouvoir insérer le carton à l’intérieur). le retourner, repasser, prendre un fil de coton et une grosse aiguille et coudre en pointillé un rectangle sur la partie « recto » (1 cm cousu, 1 cm d’espace pour un encadré en pointillé). Introduire le carton, coudre le 4e côté à points invisibles.

Étape 2 :

Découper une barrière soit dans du carton léger, soit dans des chutes de cuir. La coller à l’intérieur du rectangle de pointillés.

Étape 3 :

Réaliser autant de ronds  au crochet que de lettre au prénom de l’enfant. changer les couleur et la taille du crochet pour avoir plusieurs gabarits.

R1 : 4 mailles en l’air fermées par un rond

R2 : 3 mailles en l’aire, puis 12 brides dans le rond

R3 : 2 demi-brides dans chaque mailles.

Coller chaque rond en haut de la barrière.

Possibilité de transformer un rond en fleur en rajoutant un rang :

R4 : *1 demi-bride, 3 bride dans la même maille, 1 demi bride, 1 maille coulée*, répéter tout le long du rang.

Étape 5 :

Découper les lettres du prénom de l’enfant dans un carton léger, coller au centre de chaque rond.

Étape 6 :

Lier toutes les partie (étoile, mouton, plaque) grâce à un joli ruban de couleur. Accrocher et admirer !

Et voilà, bébé à une chambre à son nom !
Et voilà, bébé à une chambre à son nom !

Cette plaque de porte a été inspirée par celle-ci :

plaque créenfantinque j’ai trouvé sur le site cré-enfantin. Je l’ai réinterprétée à ma manière, façon tissus et crochet.

J’espère que cela vous aura plu !

A bientôt

 

Plaque de porte champêtre : le mouton 2/3

Bonjour-bonjour, cette fois-ci on sort à nouveau fois son crochet car voici les explications pour réaliser un petit mouton plat qui viendra juste en dessous de l’étoile précédemment crochetée. Réaliser son mouton au crochet : facile ! Matériel : un crochet n° 4, de la laine blanche, de la laine marron. Un aiguille et du fil à broder blanc.

 

Un mignon mouton au crochet : tuto rapide et facile !
Un mignon mouton au crochet : tuto rapide et facile !

Corps du mouton :

R1 : boucle magique (ou 4 ms fermée en un rond

R2 :6 ms dans le cercle

R3 : 2 ms dans chaque ms (> 12 ms)

R4 : *2 ms dans la même maille, 1 ms dans la suivante*, répéter le long du cercle (> 18 ms)

R5 : *2 ms dans la même maille, 1 ms dans la suivante, 1 ms dans la suivante*, répéter le long du cercle (> 24 ms)

R6 : *2 ms dans la même maille, 1 ms dans la suivante, 1 ms dans la suivante, 1 ms dans la suivante*, répéter le long du cercle (> 30 ms)

R7 : c’est la bordure.  Faire *1 ms, 3 Br dans la maille suivante, 1 mc*. Répéter le long du cercle.

Personnellement, j’ai utilisé un mélange de deux laines pour le corps : une beige, normale, et une blanche qui a été filée à la main avec les restes de laines de mouton du père de Raymonde, une gentille ancienne collègue qui m’a appris à crocheter voilà maintenant 4 ans, lorsque j’étais enceinte de mon 1er enfant. Ca me fait d’autant plus plaisir d’avoir utilisé cette écheveau de laine pour réaliser la plaque de porte de ma 2ème !

Pattes du mouton. Prendre la laine marron.

R1 : faire une chainette de 9 mailles en l’air.

R2 : 1 ms dans la 2ème maille à partir du crochet, 1 ms dans chacune des 6 mailles suivantes, 3 br dans la maille du bout, faire le retour avec une ms dans chaque maille. Arrêter le travail, laisser du fil pour coudre le long du corps. A réaliser 4 fois. Possibilité de faire des pattes plus courtes si on ne veut pas entendre de la bouche de son enfant « ton mouton, on dirait qu’il s’est transformé en araignée ». Pfff… Espèce de fan de SpiderPouetPouet, va !

Tête du mouton : En laine marron.

R1 : faire une chaînette de 5 mailles en l’air.

R2 : à partir de la 2ème maille du crochet, faire 1 ms les 3 mailles suivantes, 3 ms dans la même et continuer le retour sur l’autre côté (3 ms, 3 ms dans la même).

R3 : 4 ms dans les 4 mailles suivantes, 3 ms dans celle du bout, retour avec 4ms

R4 : 5 ms dans les 5 mailles suivantes, 3 ms dans celle du bout, retour avec 5ms

R5 : 1 ms, dans la maille suivante : 1 dbr, 1 br, 1 dbr (= une oreille). Continuer le tour de la tête en mc jusqu’à 2 maille avant la fin du tour, former la 2ème oreille : 1 dbr, 1 br, 1 dbr dans la même maille puis terminer le tour avec une mc. Arrêter le fil, prendre le fil à broder et broder le visage. Coudre les 4 pattes autour du corps et la tête au milieu en bas. Repasser le mouton pour bien l’aplatir (utiliser peut-être un torchon entre le fer et votre ouvrage selon le type de laine choisi).

Voilà, le tuto du mouton mignon au crochet est terminé. Au boulot, et à la prochaine fois pour la 3ème et dernière partie de notre plaque de porte champêtre à faire soi-même !

Premiers frimas bientôt ? Des moufles SSSSssssssserpents.

Bonjour-bonjour,

oui, il fait encore beau. Oui, à midi nous avons encore pique-niqué au soleil à notre chantier. Mais faut pas rêver, ça va bientôt s’arrêter, et le matin il fait plutôt frisquet. L’occasion d’un tuto-tricot pour transformer votre enfant de 4 ans en… charmeur de sssssserpent !

Le matériel :

Il vous faut

* de la laine kaki * de la laine jaunâtre * de la laine blanche * de la laine rougeoyante * deux boutons noirs * du cuir rouge.

* des aiguilles n° 4 et 4,5 (taille 4 ans) ou 3 et 3,5 (taille 2 ans), un crochet adapté à la laine utilisée (n°4 pour moi)

 

Je me suis basée sur un tuto trouvé sur Internet, ici, que j’ai bidouillé pour obtenir un modèle qui ressemble aux moufles vendues sur un catalogue de très beaux mais très chers habits britanniques (mini Boden).

 

SssssSSSSsss, j'te pique moi !
SssssSSSSsss, j’te pique moi !

Etape 1 : les côtes. Monter 30 mailles sur les aiguilles 4 avec la laine vert- marronnâtre, tricoter en cotes 1*1 pendant 15 rangs. Continuer en cotes 1*1 avec la laine jaune pendant 4 rangs.

 

Etape 2 : le corpsprendre les aiguilles 4,5, et alterner les laines pour former les rayures du corps tous les 4 rangs.

– Commencer avec la laine vert, tricoter 14 mailles en jersey endroit, faire une augmentation, tricoter 2 mailles, faire une augmentation, tricoter 14 mailles. Tricoter le retour en jersey envers.

– tricoter 14 mailles en jersey endroit, faire une augmentation, tricoter 4 mailles, faire une augmentation, tricoter 14 mailles. Tricoter le retour en jersey envers.

– tricoter 14 mailles en jersey endroit, faire une augmentation, tricoter 6 mailles, faire une augmentation, tricoter 14 mailles. Tricoter le retour en jersey envers.

– tricoter 14 mailles en jersey endroit, faire une augmentation, tricoter 8 mailles, faire une augmentation, tricoter 14 mailles. Tricoter le retour en jersey envers.

– tricoter 14 mailles en jersey endroit, faire une augmentation, tricoter 10 mailles, faire une augmentation, tricoter 14 mailles. Tricoter le retour en jersey envers.

– tricoter 15 mailles en jersey endroit, mettre en attente les 12 mailles centrales (= le pouce de la moufle), tricoter les 15 dernières mailles. Continuer en jersey en alternant les couleurs sur 11 rangs.

 

Etape 3 : la tête

Tricoter les 15 premières mailles du rangs en vert (= dessus de la tête du serpent), puis les 15 autres en rouge (= intérieur de la bouche). Garder cette alternance de couleur jusqu’à la fin de la moufle. Commencer les diminutions ainsi  :

1 maille à l’endroit, 2 mailles ensemble, 10 mailles à l’endroit, 2 mailles ensemble, 2 mailles ensemble, 10 mailles à l’endroit, 2 mailles
ensembles, 1 maille à l’endroit. Tricoter le retour en jersey envers.
1 maille à l’endroit, 2 mailles ensemble, 8 mailles à l’endroit, 2 mailles ensemble, 2 mailles ensemble, 8 mailles à l’endroit, 2 mailles
ensembles, 1 maille à l’endroit. Tricoter le retour en jersey envers.
1 maille à l’endroit, 2 mailles ensemble, 6 mailles à l’endroit, 2 mailles ensemble, 2 mailles ensemble, 6 mailles à l’endroit, 2 mailles
ensemble, 1 maille à l’endroit. Tricoter le retour en jersey envers.
Puis rabattre les 18 mailles restantes.
Le pouce : Reprendre les 12 mailles de l’arrêt de rang, tricoter en gardant les alternances de couleurs sur 4 rangs puis faire 1 maille à l’endroit, *2 mailles ensemble, 2 mailles à l’endroit, 2 mailles ensemble*, répéter de *à * 1 fois puis 1 maille à l’endroit avant de rabattre toutes les mailles.
Faire les coutures des moufles et du pouce. Tricoter la 2ème moufle exactement pareil mais en commençant par la couleur rouge puis vert au niveau de la partie « tête ».

 

Etape 4 : les p’tits détails qui changent tout

Les yeux : au crochet, avec la laine blanche. Faire une chainette de 3 mailles en l’air, fermer avec une boucle.

R1 : Crocheter 6 mailles serrées dans la boucle, fermer avec une maille coulée.

R2 : Crocheter 1 demi bride dans la 1ère maille serrée, 2 demi-brides dans la 2ème maille serrée. Continuer ainsi jusqu’à la fin du rang, fermer.

Faire un 2ème rond blanc (2ème oeil), coudre les 2 yeux sur la tête et rajouter un bouton noir sur chaque globe.

 

Dans la partie « bouche », prendre un fil de laine blanc, et coudre des dents sur le contours de la bouche.

Découper une langue dans le cuir rouge, la coudre en la faisant dépasser.

Et voilà ! Quelques toutes petites heures de boulot, et voilà que résonnent dans votre maisonnée d’interminables « SSSSSSSSSSsssssss, j’t’ai piquée » ! Etait-ce finalement une si bonne idée ?

Dites-moi, et bon tricot !

8 juillet 2013 – 8 juillet 2014 : un an de blog ! Concours !

Bien le bonjour à tous !

Et oui, cela fait exactement 1 an que je tiens ce blog quasiment régulièrement, sans trop d’oubli ni de laisser aller ce qui n’est pas sans faire monter en moi une légère pointe de fierté. Pas de bilan pour autant (hé, c’est les vacances, hein) mais pour fêter cela je vous mets en place un petit concours. Et pas du compliqué de derrière les fagots, non non, le but du jeu est simplement de laisser un petit commentaire (plutôt sympa, mais pas forcément) à la suite ce ce billet. Wouah, trop fastoche !

Voici les derniers p'tits albums restés au chaud...
Voici les derniers p’tits albums restés au chaud…

La menotte innocente de l’Enfant de la maison tirera au sort si besoin est, et jusqu’à trois personnes seront ainsi gentiment récompensées. En jeu : un album dédicacé, au choix « Les cahiers de Salomé » ou « Le petit livre des cacas », envoyé au frais de la maison.

Jusqu’à quand joue-t-on ? Jusqu’au 14 juillet, minuit. C’est pas que je sois fondue des fêtes nationales ni même amourachée des feux d’artifices mais ça fera une date facile à se rappeler.

Quoi d’autre ? Ben rien, allez, on joue !

Agenda Dédicace

Bonjour-bonjour,

juste un petit mot pour dire que je serais en dédicace avec ma comparse auteure du Petit Livre des Cacas au festival Zinzins de Lecture, le samedi 14 juin à Ussel.

Lieu : centre culturel

Horaires : de 10h à 18h.

De même, vous pouvez me retrouver exposée dans les vitrines de certains commerçants d’Ussel, à la cordonnerie dans la rue piétonne principale et chez le marchand d’alcool mille et une vignes.

Quand : du 09 au 28 juin

Voici quelques photos, n’hésitez pas à flâner et à regarder !

Exposition illustrationpourlesenfants, Ussel 2014 Expo 002 Expo 004 Expo 005

Trop tôt ? Une deuxième chance le dimanche 03 août 2014 au salon du livre de Champs-sur-Tarentaine, dans le Cantal.

Lieu : salle polyvalente

Horaires : 10h-18h

Alors, on s’y rencontre ?

Radio RBA bonjour !

Et oui, la grande aventure illustrationpourlesenfants/radio RBA continue puisque ma collègue Alexia, l’auteure et moi-même avons de nouveau été conviées à Radio Bort Artense, pour enregistrer l’émission Fréquence Passion sur notre nouvel album. Jean-Claude, que nous connaissons bien, nous a interviewées pendant une bonne douzaine de minutes durant lesquelles nous avons pu parler du Petit Livre des Cacas.

La radio, en famille !
La radio, en famille !

Bilan :

* non, ce n’est pas un livre scatologique (pourtant, le mot aura été prononcé plusieurs fois pendant l’enregistrement !!!)

* oui, le livre est adapté aux touts-petits (ouf !), et pratique à emporter lorsqu’on va en balade en forêt : tu peux ainsi savoir dans quel cacas tu as failli marcher, quel son son vrai nom et qui l’a largué à cet endroit improbable de la nature.

* on peut toujours se le procurer via ce site, à la librairie Robineau ou même lors d’une journée dédicace le 14 juin au festival Zinzins de Lecture, à Ussel.

* Il reste 2-3 exemplaires dispo des Cahiers de Salomé, mais pas plus.

* Le prix est modique, le texte superbement écrit et les illustrations fantastiques. Mais ça c’est Jean-Claude qui le dit. Il a même ajouté que ceux qui ne nous connaissaient pas étaient bien malchanceux, c’est dire que le journaliste était acquis à notre cause d’avance.

* C’est toujours ATROCE de s’écouter parler. Je ne mets pas l’émission en PJ (parce que je ne sais pas faire), mais lors de l’écoute j’ai du boire un verre d’eau et manger un yaourt à la banane pour masquer mon trouble. Pfiou, pas tous les jours, hein !

* Ah oui, l’écoute : l’émission est diffusée le samedi 29 mars à 8h30, lundi 31 à 12h15 et mercredi 2 avril à 17h35. Pour ceux qui ont la chance de nous connaître mais pas celle d’accéder aux ondes de RBA, il y a un site internet où l’on peut non pas podcaster mais écouter en direct.

Voilà pour aujourd’hui. A la semaine prochaine !

En attendant, moi, je crochète des radis.