Le carnet à enveloppes, la fin

Petit article concernant les finitions du carnet à enveloppes : rajouter sur la couverture une étiquette avec les prénoms de la personne à qui tu l’offres, par exemple, et mettre des coins en papier plus épais ou en cuir, c’est joli, ça fait carnet de voyage.

A l’intérieur, ne pas hésiter à ajouter un petit mot pour expliquer aux gens comment ça marche, prévoir du papier et des crayons de couleur ou des feutres pour que les invités décorent et zou, c’est parti !

carnet à enveloppe.jpg

Ça a super bien marché, Caro était ravie et les invités ont trouvé super joli, mission (bien) remplie !

Publicités

Tuto : le trop beau carnet à enveloppes

Bonjour-bonjour !

Tu as été récemment missionnée pour réaliser une boite à enveloppe pour les 20 ans d’une copine ? (ouais, d’accord, de la fille de copains). Tu n’en fais qu’à ta tête et décide de laisser tomber le côté boite ? Welcome ici, dès la fin de la lecture de cet article, tu sauras réaliser un carnet d’enveloppes dans lesquelles les invités à la surfête pourront glisser qui un petit mot gentil, qui une carte d’anniversaire, qui un p’tit billet.

Le matériel : des enveloppes kraft ou colorées, des calendriers, de la colle vinyle, un beau papier pour l’extérieur, un papier uni assorti pour l’intérieur, deux aiguilles à coudre, un cutter du fil coton de 2 couleurs assorties pour la reliure copte.

Étape 1 : demande à ton Papa le Banquier 2 calendriers de l’an passé : 1 pour servir de couverture à ton carnet, l’autre pour découper au cutter et coller sans tout cochonner.

DSCF1143.JPG

Étape 2 : découpe 2 rectangles dans le carton du calendrier de, par exemple 18*17 cm. Découpe dans le papier uni deux rectangles de17*16cm. Colle tes rectangles de calendrier sur le joli papier, coupe les angles en biseau à 2 mm au dessus des coins, rabats et colle.

DSCF1145.JPG

Étape 3 : Quand c’est sec, colle les rectangles unis face intérieure des couvertures. Maudis-toi parce qu’à cause une ou deux petites secondes d’inattention dans le magasin, t’as pas été fichue de prendre deux feuilles du même marron. Ça se voit, c’est la loose.

DSCF1147

Étape 4 : ton carnet sera constitué d’enveloppes et non de cahiers de feuilles. Il te faut donc découper les enveloppes à la taille du carnet en leur donnant une forme de rabat triangulaire, parce que t’aimes pas quand ça fini tout droit. Soit. Bon courage. Et fais les choses dans cet ordre-là et non pas d’abord les enveloppes puis les couvertures, sinon tu risques te rendre compte que tes couvertures sont trop petites et qu’il te faut redécouper et enlever 1 cm sur la longueur de tes 30 enveloppes (no comment).

DSCF1148.JPG

Étape 6 : maintenant tu vas percer des trous. à 4 cm des extrémités de chaque enveloppe sur la partie opposé au rabat et à 4,5 cm des extrémités des 2 couvertures, pour y coudre les enveloppes. Pour les couvertures, donne-t’en à cœur joie avec un tournevis et un marteau, c’est assez rigide ma foi.

Étape 7 : la reliure copte. Là ça se complique. Déjà parce que tu te rends compte que chaque enveloppe doit être reliée donc ça va te prendre un temps fou, ensuite parce que c’est pas tant compliqué mais pas easy-easy à expliquer. Bon. Tu enfiles une longue aiguillée de ton coton couleur 1 puis une 2e de ton coton couleur 2. Tu passes les 2 aiguilles de l’intérieur de la 1ère enveloppe (dans les trous !) vers l’extérieure, tu noues les extrémités solidement (le nœud est donc dans l’enveloppe), tu ressors chaque aiguille par les trous de la couverture, et tu renfiles dans les trous de l’enveloppe (ça fait comme une boucle autour de la couverture). Avec ton aiguille de fil couleur 1 tu passes dans le trou du fil couleur 2, et vice versa. Tu passes ton aiguille entre l’enveloppe et la couverture de l’intérieure vers l’extérieure et tu fais pareil avec la 2e aiguille.

Le moment est venu de prendre une 2e enveloppe, de passer chaque fil dans les trous de l’enveloppe précédemment réalisés (de l’extérieur vers l’intérieur de l’enveloppe), puis tu passes l’aiguille avec le fil couleur 1 dans le trou du fil couleur 2, et vice-versa (donc les aiguilles ressortent de l’enveloppe), et enfin du passes ton aiguille entre l’enveloppe et la couverture de l’intérieur vers l’extérieur et tu fais pareil avec la 2e aiguille.

3e enveloppe, même punition : enfile chaque fil dans les trous précédemment réalisés, puis tu passes l’aiguille avec le fil couleur 1 dans le trou du fil couleur 2, et vice-versa, et du passes ton aiguille entre l’enveloppe n° 1 et l’enveloppe n° 2 de l’intérieure vers l’extérieure et tu fais pareil avec la 2e aiguille.

Comme tu commences à t’agacer, je vais te mettre un montage photo et te proposer de jeter un œil sur Y*t*b* à comment réaliser un carnet avec une reliure copte, ce sera sûrement plus simple.

reliure cope

Quand c’est bien fait, ça forme 2 jolies tresses qui lient les enveloppes entre-elles, chou !

Dernière étape : tu as regardé ta vidéo, tu as pesté parce que cet article est vraiment mal expliqué, en plus le montage photo se lit de bas en haut et de droite à gauche, c’est n’importe quoi mais à force de patience (à aucun moment je n’ai précisé que c’était un cadeau rapide, tu t’en souviens maintenant ?), tu arrives à un résultat plutôt satisfaisant.

carnet fini

Hey, t’as remarqué ma poupée attirepoussante de Julien Martinez en haut à gauche ? Trop belle !!!!

Bravo, c’est fini, y a plus qu’à offrir le carnet sans tomber dans la nostalgie poisseuse (oui, mais quand je t’ai connue, t’avais que 10 ans…) et surtout surtout SURTOUT espérer que personne n’ai l’idée déplacée de vomir dessus.  Parce que ça aussi c’est poisseux.

Le prochain tuto t’apprendra à évoluer dans la vie quotidienne en portant une robe d’ éleveuse de licorne. Wouhou !

 

 

 

 

Tuto : le tipi souvenir pour anniversaire Indien

Bonjour-bonjour,

tant qu’on était chez les Indiens, autant y rester pour un petit tour encore. Aujourd’hui je vous propose de ressembler à Maman Parfaite grâce à ce tuto du tipi souvenir. Souvenez-vous, justement : vous organisez un anniversaire pour votre Progéniture, sur le thème des Indiens. Déjà les camarades ont reçu leur invitation tipi et ont répondu oui. Après, il a fallu assurer l’après-midi, interdire la danse de la pluie, et préparer le tipi surprise qui serait distribué à chaque enfant avant qu’il ne reparte de  chez vous.  Mais qu’est-ce qu’un tipi surprise ? Ben c’est tout simple, un petit souvenir photographique du goûter. En fait c’est parce que je me pose toujours plein de questions sur ce que fait l’Enfant lorsque je ne suis pas là (le fantasme de la petite souris…) donc je me dis que ça doit bien être pareil pour les autres Mamans. Sauf qu’avec ce tuto, vous sautez le pas et passez pour la plus organisée du quartier. La grande classe.

Voici donc l’objet :

Version petit garçon
Version petit garçon
Version petite fille
Version petite fille

Matériel pour réaliser ce tuto :

des feuilles de papier à dessin, une imprimante couleurs, un appareil photo, du papier photo, un peu de temps libre pendant le goûter (le plus dur à trouver !)

Étape 1 :

Prenez des photos du goûter (la pêche des petits Indiens, des portraits des enfants déguisés, le groupe devant le tipi, le gâteau d’anniversaire…)

Étape 2 :

Imprimez en grand le modèle désiré sur une feuille à dessin, en format portrait. Imprimez les photos sur le papier photo, aux bonnes dimensions (mesurez les cadres !)

Étape 3 :

Collez ou faites-coller aux petits invités sur le tipi souvenir. On peut aussi évider en partie la rond qui sert d’ouverture au tipi et coller par dessous le portrait de l’enfant à qui on offre le tipi.

Étape 4 :

Distribuez, et brillez !

Tiens, c’est l’occasion de revenir sur les différentes phases pour arriver à l’illustration finale. Il y en a trois en ce qui me concerne :

Évolution : du 1er jet à l'impression
Évolution : du 1er jet à l’impression

D’abord je dessine et je mets les couleurs principales. Je scanne une 1ère fois. Sous Publisher, je renforce les traits de composition, j’en rajoute pour accentuer le graphisme. J’imprime. Puis à l’aide d’un stylo, je repasse, fignole, rajoute des petits détails pour donner un vrai côté indien. Oui, c’est plus joli !

Ce qui m’ennuie : la perte de couleurs : à force de scanner/imprimer/re-scanner, l’image a tendance à devenir plus pâle.  Que faire ???? Des suggestions ?

Dans la vraie vie : en fait, j’ai pas eu le temps de préparer le tipi souvenir le jour même. Il a donc été imprimé et envoyé aux gentils camarades par la Poste…

Bonne semaine à vous!

Recyclage : tuto pour un carton d’invitation tipi

Bonjour-bonjour,

Avant de passer au stade de mammifère pluripare, il me reste une tâche -et non des moindres- à accomplir : fêter en grande pompe et pour la 1ère fois les 4 ans de l’Enfant n°1. C’est la 3ème fois cette année qu’il est invité à un goûter d’anniversaire (ce qui n’est pas sans me rassurer quant à son potentiel social), il m’a donc bien évidemment demandé d’organiser le sien. Après un mini-débat (t’es plus pirate ou plus Indien ?), les Sioux ont remporté la (co)manche et nous voilà donc en charge de créer une ambiance Indiens d’Amérique pour le 15 août prochain.

Comme chui une fille sympa et que j’ai un peu galéré à trouver des idées pour faire un joli carton d’invitation en forme de tipi, je vous offre un p’tit tuto tout beau tout chaud.

Comment réaliser un carton d’invitation en forme de tipi :

Matériel nécessaire : paiper un peu épais (type bristol ou Canson, imprimante sans humeurs, paire de ciseaux, masking tape ou feutres (selon votre inspiration), règle et crayon de papier, plumes colorées, vieux reste de café ou sachet de thé noir.

Étape n° 1 : imprimer deux fois à la suite le modèle ci-dessous sur la feuille de papier (l’un en dessous l’autre, feuille A4 format portrait)

Modèle à imprimer deux fois sur une feuille (économie de papier !)
Modèle à imprimer deux fois sur une feuille (économie de papier !)

Étape n° 2 : découpes et pliages

Bon, là c’est un peu plus compliqué (mais pas tant !). Tout d’abord, couper la feuille A4 en son milieu pour obtenir les deux illustrations séparées. Maintenant on s’occupe d’une illustration à la fois.

Attention, c'est pas celui-là qu'il faut imprimer sinon ça va tout gâcher avec les lignes et les traits !
Attention, c’est pas celui-là qu’il faut imprimer sinon ça va tout gâcher avec les lignes et les traits !

* Apposer trois petites marques en haut de la feuille respectivement à 8,5 cm, 12,5 cm et 15 cm

* Apposer maintenant 2 petites marques en bas du carton à 3 cm et 19,5 cm.

* Plier une 1ère fois de la 1ère marque en haut (8 cm) à la 1ère marque en bas (3 cm) puis une 2ème fois de la 2ème marque en haut (12,5 cm) à la 2ème marque en bas (19,5 cm). On a la forme du tipi qui apparaît (suivre les pointillés sur le schéma).

* Coupez les deux 2 pointes qui dépassent en bas pour obtenir une base bien droite (hachurées sur le schéma)

* Pliez l’ouverture de la partie droite du tipi au niveau du centre (3e ligne de pointillés sur le schéma, finition plus jolie).

Étape n ° 3 : décoration

Pour donner un côté peau de bête à notre tipi, on peut passer toute la face externe au coton imbibé de vieux café ou de thé noir. Une fois sec, laissez parler votre imagination : collez 2-3 plumes en haut du tipi, deux bandes de masking tape ou dessinez des motifs géométriques. Là, la Progéniture peut (doit ?) vous aider !

Étape n° 4 : l’envoi

Prévoir de grandes enveloppes, ça ne passe pas dans une taille classique… Ou donner directement aux intéressés car vous êtes malignes/malins et n’invitez que les enfants de vos amis qui vont se sentir obligés de rester papoter avec vous pendant le goûter, hihi !

Voici notre version personnelle :

 

4 invitations pour fêter des 4 ans, c'est bien suffisant !
4 invitations pour fêter des 4 ans, c’est bien suffisant !

Et bien sûr : si vous êtes intéressé(e) par la version Publisher de ce tuto, je peux la faire passer sur demande. Sinon le plus simple est de rajouter des zones de textes à fond blanc pour réécrire les infos qui vous sont toutes personnelles (prénom de l’enfant, téléphone, adresse, date…). Si vous vous servez de ce tuto, n’hésitez pas à m’envoyer des photos de vos créations !

Illustrationpourlesenfants vous facilite la vie, non ? Merci qui ?

Au fait : pourquoi recyclage ? C’est une illustration que j’avais déjà réalisée pour l’album Petit Homme…