Songes poétiques au fil de l’eau

Se balader dans son territoire. Prendre des photos. Humer, déciller les yeux et rendre comptes de ces évocations. Poétiser son quotidien, inviter à la découverte. A venir : 12 illustrations et 12 haïkus pour chacune des communes du Pays Gentiane.

techniques : collage, peinture, photographie et couture.

carte pays Gentiane 001

 

Publicités

Saga de l’Automne : la couverture patchwork et crochet 1/3

Bonjour-bonjour,

voici le début d’une séries d’articles qui doivent mener à la concrétisation du plus loooooong ouvrage dans lequel je me suis lancée : une couverture en patchwork et au crochet. J’espère qu’elle sera belle parce que ça me prend un temps…

Bon, la version couvre-lit tout au crochet, je savais que je n’aurais pas la patience et que toi non plus, donc j’ai mixé plusieurs techniques censées nous faire gagner du temps et vider les armoires.

Tu commences par trouver des belles chutes de tissu, assorties et pas des tous petits bouts riquiqui, ça ne te servirait à rien ici. Ensuite tu cherches une grande quantité de tissu de doublure, enfin quelque chose qui servira à faire le dessous de ta couverture.

Là tu sors ton accessoire indispensable : la feuille A4. Ben oui, moi j’avais pas envie de faire plein de petits carrés (trop long) ni même de redessiner un rectangle (trop la flemme). Donc la feuille A4 te sert de gabarit pour les rectangles de tissus qui composent ta couverture. Tu en coupes 25 dans l’assortiment de tissus choisis (et tu laisses 1 cm tout autour pour les marges de couture) puis 25 autres dans la doublure. Tu agences les tissus pour obtenir l’idée d’une couverture qui te plaît (photo 3, j’aime !)

couverture collage1

Tu branches ton fer à repasser (beurrrrrk), qui deviendra ton nouveau BFF même si tu sais que cette relation est intéressée. Tu l’utilises pour aplatir chaque morceau (photo 1 : là c’est pas encore fait).

Tu sors ta MAC, tu couds un rectangle de tissu avec un rectangle de doublure endroit contre endroit, tu n’oublies pas de laisser une ouverture de 5 cm, tu retournes et tu repasses encore (photo 2. Je t’ai déjà dis que je repassais très mal ?). Variante pas bête : c’est une couverture, tu veux que ce soit chaud, non ? Alors ne fais pas comme moi et pense à insérer dans chaque rectangle un autre rectangle de molleton pour matelasser l’ensemble.

Tu couds une surpiqûre à 0,5 cm du bord sur les 4 côtés des rectangles. C’est fini pour cette 1ère étape. Vraiment fini ? Hey, il te reste 24 autres rectangles à réaliser, allez, zou !

 

Saga de l’été : tuto du crop top Sirène de la Rhue 2/3

Bonjour-bonjour,

Voici la suite de la saga de l’été. Parce que des fois on se retrouve là :

 

On continue ? Normalement, t’as crocheté un joli rectangle plein en haut pour cacher ta poitrine puis quadrillé jusque vers le nombril, parce que t’es quand même un peu audacieuse, hein ?

Bon, aujourd’hui on va élargir le rectangle sur la gauche et sur la droite et ajouter un rang de trous trous qui servira à ceinturer ce bustier.

Étape 3 : rallonger par la droite.

Tourne ton ouvrage pour avoir un rectangle plus long que large.

R 1 : Pique ton crochet dans l’angle des quadrillages, fais 3 mailles en l’air puis 2 brides dans le même carré de quadrillage. Puis 3 brides dans chaque carré. Une fois que tu arrives à la partie non quadrillée, tu fais des demi-brides que tu réparties également sur le reste de la longueur.

R2 à R4 : Une bride dans chaque maille.

R5 : 5 mailles en l’air, une bride dans la 3e maille du rang, 3 mailles en l’air, *sauter 2 mailles, une bride*. Répète Tout le long, ça fait les trous trous dont je t’ai parlé plus haut, ce sont les passants pour ceinturer ton bustier. En finition, tu fais un rang de demi-brides, tu coupes le fil, tu le rentres.

Étape 4 : rallonger par la gauche.

Tu fais tout pareil du côté gauche de ton bustier. Rooh, dis, ça prend forme ! Tu peux être contente et entonner à tue tête la chanson de Sébastien le Crabe, la bien nommée « Sous l’océan ». A bientôt mon p’tit poisson !

Tuto : ma robe de dresseuse de licorne

Bonjour-bonjour,

il y a fort longtemps, j’avais entrepris de réaliser ma robe d’anniversaire de middle-life, une robe de dresseuse de licorne, woutch !

Elle a été prête à temps, je l’ai porté le jour J et même pour aller surveiller le brevet, la classe. Et comme je suis partageuse, je te donne le DIY pour en faire une toi-même.

Matériel : une robe jolie mais qui pêche par sa sobriété / un assortiment de 6 couleurs de laine ou de coton dans une tonalité guimauve (compte 2 pelotes par couleur)  / un crochet de la taille de ta laine / des patchs licorne et arc-en-ciel / aiguille à laine / ciseau / du temps devant toi.

La mise en œuvre : En fait il faut simplement crocheter un jupon que tu vas coudre par dessus ta robe trop sobre (qui termine elle-même par du jupon de tulle, c’est plus joli. Tu commences par mesurer ta taille et tu fais une chainette qui correspond à cette longueur. Puis tu refermes en la 1ère maille avec la dernière pour pouvoir crocheter en rond et n’avoir aucune couture à faire (gné hé !). Tu commences ton 1er rang par des brides dans chaque maille et comme tu as préalablement repérer le milieu de la longueur, tu sais exactement à quel moment tu vas intégrer le motif « ananas » que tu as choisi, en suivant cette grille :

ananas.jpg

(Source : http://www.modelecrochet.fr/modele-crochet-jupe/modele-crochet-jupe-10/)

Comme tu aimes les défis, tu vas te creuser la tête pour alterner tes couleurs guimauve : tu prévois 7 bandes de brides de chaque couleurs, ensuite tu change de couleur au niveau des brides mais tu penses bien à terminer ton motif ananas de la couleur dont tu l’as entamé (de nombreux fils à couper sont à prévoir !). Perso j’ai choisi : bleu – vert menthe – bleu clair – jaune -bleu – mauve. Je termine par du blanc tout droit.

Pour fignoler la chose, tu couds ton beau jupon sur la robe de base, tu couds un petit ruban noir en guise de ceinture et de démarcation, tu couds ou tu termocolles tes écussons licorne et arc-en-ciel sur le haut de ta robe. Tu sors tes résilles et tes plus belles bottes roses et t’es prête.

Et voilà le travail !

montage_robe

Désormais tu peux aller dresser d’la licorne, mais c’est pas easy easy à trouver dans les monts du Cantal. Si t’as des spots, partage !

La prochaine fois, je te dirais comment faire de toi une sirène de la Rhue, yeah !

Ma trousse organisateur de sac

Bonjour-bonjour,

Le montage photo n’était pas beau, je te repropose aujourd’hui ma version de la trousse qui organise ton sac quand t’es une une personne définitivement peu organisée mais cette fois-ci bien mise en valeur.

Elle est petite (19cm*12cm), pratique, et avec un brin de patience en plus serait parfaitement fignolée. Bon, on ne se refait pas, hein. La voici la voilà :

organisateur
Détails à ne pas manquer : un magnifique carnet plein cuir Harry Potter déposé cette année par le Père Noël, des ongles girly-shinny grâce à mon vernis doré pailleté et ma poupée vaudou kit de couture qui ne… quitte plus mon sac.

J’ai essayé d’être pratique, il y aura donc une liste de matériaux et un plan à suivre. Diantre, mais que vais-je donc pouvoir prendre comme bonnes résolutions pour la prochaine année ?

Matériaux nécessaires : un rectangle de tissu un peu épais pour l’extérieur (24cm*19cm), le même pour l’intérieur (ici c’est celui avec les chaussures). Un rectangle de tissu de 12cm*15cm (pochettes supérieures), un de  forme improbable pour les pochettes inférieures et la partie carnet. Du biais pour les rebords et les barrettes, une fermeture éclair de 12 cm pour le côté droit, un ou des bouton(s) pour la fermeture générale, du coton et un crochet assorti pour la anse.

Le plan : attention, bien découper tous les bouts bien droit, ne pas hésiter à repasser (beurk !)

tuto_organisateur

La marche à suivre :

D’abord tu couds les biais sur les deux morceaux  qui correspondent aux pochettes intérieures. Ensuite tu couds les différentes parties du morceau n° 2 sur le tissu n°1 (= suivre les pointillés). Tu fais pareil avec le morceau n°3 sur le morceau n° 2.

Tu couds la fermeture éclair à droite du tissu intérieur (en prenant l’épaisseur des tissus n° 1 et 3) et à gauche du rectangle du tissu extérieur (cela fait un long rectangle). Tu retournes “endroit contre endroit”, tu places ton biais qui va te servir à tenir tes barrettes, tu couds tout le long à 1 cm des bords (tu fais ton zigzag pour que ce soit plus solide). Tu retournes grâce à la fermeture éclair que tu avais préalablement laissée entrouverte (ouf !) et tu fais bien ressortir les angles à l’aide de la pointe d’un crochet ou d’une paire de ciseaux. Tu couds au milieu sur toute la longueur pour définir la largeur de la partie trousse.

Comme t’es pas si organisée que ça, tu te rends compte que c’est beau mais que ça ne ferme pas (sauf la trousse qui renferme précieusement tes serviettes et tampons grâce à la fermeture éclair). Dommage. Du coup, tu rajoutes un ou deux beaux et gros boutons en plein milieu de l’extérieur de la pochette, tu crochètes vite fait un lien en coton et tu te dis que c’est bien mieux comme cela.

Et c’est fini pour aujourd’hui ! Et là, t’es pas mieux organisée maybe ?

Ma trousse organisateur de sac

Bonjour-bonjour,

encore quelques jours avant les fêtes, l’occasion peut-être de fabriquer quelques petits cadeaux maison ? Je te propose aujourd’hui ma version de la trousse qui organise ton sac quand t’es une une personne définitivement peu organisée.

Elle est petite (19cm*12cm), pratique, et avec un brin de patience en plus serait parfaitement fignolée. Bon, on ne se refait pas, hein. La voici la voilà :

tuto_organisateur2J’ai essayé d’être pratique, il y aura donc une liste de matériaux et un plan à suivre. Diantre, mais que vais-je donc pouvoir prendre comme bonnes résolutions pour la prochaine année ?

Matériaux nécessaires : un rectangle de tissu un peu épais pour l’extérieur (24cm*19cm), le même pour l’intérieur (ici c’est celui avec les chaussures). Un rectangle de tissu de 12cm*15cm (pochettes supérieures), un de  forme improbable pour les pochettes inférieures et la partie carnet. Du biais pour les rebords et les barrettes, une fermeture éclair de 12 cm pour le côté droit, un ou des bouton(s) pour la fermeture générale, du coton et un crochet assorti pour la anse.

Le plan : attention, bien découper tous les bouts bien droit, ne pas hésiter à repasser (beurk !)

tuto_organisateur

La marche à suivre :

D’abord tu couds les biais sur les deux morceaux  qui correspondent aux pochettes intérieures. Ensuite tu couds les différentes parties du morceau n° 2 sur le tissu n°1 (= suivre les pointillés). Tu fais pareil avec le morceau n°3 sur le morceau n° 2.

Tu couds la fermeture éclair à droite du tissu intérieur (en prenant l’épaisseur des tissus n° 1 et 3) et à gauche du rectangle du tissu extérieur (cela fait un long rectangle). Tu retournes « endroit contre endroit », tu places ton biais qui va te servir à tenir tes barrettes, tu couds tout le long à 1 cm des bords (tu fais ton zigzag pour que ce soit plus solide). Tu retournes grâce à la fermeture éclair que tu avais préalablement laissée entrouverte (ouf !) et tu fais bien ressortir les angles à l’aide de la pointe d’un crochet ou d’une paire de ciseaux. Tu couds au milieu sur toute la longueur pour définir la largeur de la partie trousse.

Comme t’es pas si organisée que ça, tu te rends compte que c’est beau mais que ça ne ferme pas (sauf la trousse qui renferme précieusement tes serviettes et tampons grâce à la fermeture éclair). Dommage. Du coup, tu rajoutes un ou deux beaux et gros boutons en plein milieu de l’extérieur de la pochette, tu crochètes vite fait un lien en coton et tu te dis que c’est bien mieux comme cela.

Et c’est fini pour aujourd’hui ! Et là, t’es pas mieux organisée maybe ?

Tuto : kit de secours façon poupée vaudou

Bonjour bonjour,

C’est bientôt Halloween, et pour célébrer comme il se doit la fête des morts, voici un petit tuto bien pratique à balader dans son sac.

Matériel :

crochet 3,5, laine bleue ou verte ou beige. Deux boutons de tailles différentes, un petit cœur voire deux pommettes en feutrine, un petit reste de laine style angora pour les quelques touffes de cheveux. Fil noir pour les cicatrices.

On fait quoi ?

Aujourd’hui tu réalises une poupée vaudou au crochet, qui te sert de kit de couture tout à portée de main et te permet de passer au mieux pour une fille organisée et décalée, au pire pour quelqu’un de passablement dérangée, voire à fuir (ça c’est pour quand tu regardera une collègue en coin, en souriant et en piquant ta piquette ou ton aiguille dans ta poupée vaudou).

imageTu peux remarquer l’ingéniosité de ce kit à défaut de te pâmer devant la qualité de la photo. Le fil autour du cou, façon corde de pendu, sera enfilé dans l’aiguille et pour servir à recoudre un bouton perdu, que l’on se procurera en arrachant un des yeux de la poupée. Les épingles à nourrice et les piquettes feront bien leur travail pour rapprocher momentanément deux parties de tissu qui se seraient éloignées.

Tête et corps :

R1 : 2 ms puis 6 ms dans la 1ère maille à partir du crochet. R2 : 1 augm dans chaque ms (12 m). R3 : répéter *1 augm, 1ms* (18 m). R4 :  répéter *1 augm, 1ms, 1 ms* ( 24 m). R5 : répéter *1 augm, 3ms* (30 m). R6 à R11 : 1 ms dans chaque m. R12 : répéter *1 dim, 3ms* (24 m). R13 : répéter *1 dim, 2ms* (18m).  R14: 1 ms sur chaque m. R 15 : répéter *1 augm, 2ms* (24 m). R 16 à R 23 : 1 ms dans chaque m. Rembourrer. R24 : répéter *1 dim, 2ms* (18 m). R25 : répéter *1 dim, 1ms* (12m). R26: répéter *1 dim, 1ms* (6 m). Coudre pour fermer le bas du corps.

Jambes et bras : 

R1 : 2 ms puis 6 ms dans la 1ère maille à partir du crochet. R2 : 1 augm dans chaque ms (12 m). R3 à R 7 : 1 ms sur chaque m. Rembourrer. R 8 : répéter * 1 dim, 2 ms*  (8 m). Arrêter et coudre au corps.

Tu dois renouveler cette opération 4 fois puis avec du fil noir, coudre des cicatrices selon tes envies. Tu peux rajouter quelques touffes parsemées de (vrais ?) cheveux  du plus bel effet et n’oublie surtout pas le cœur, en feutrine ou en bouton.

Tu peux maintenant compléter ton kit avec du matériel de couture, ranger ta poupée vaudou au fond de ton sac et la sortir au moment le plus opportun.

Citons nos sources : Pour être absolument complète, je me suis très fortement inspirée du tuto du petit bonhomme biscuit de Tiamat crochet, que j’ai détourné en poupée vaudou, moins appétissante mais tellement plus d’actualité ! Alors, qui est envoûté(e) ?

Exposition Lili Radis

Bonjour-bonjour,

aujourd’hui c’est l’inauguration d’une nouvelle page de mon blog, la page consacrée aux expositions. Réalisées à partir d’originaux de mes albums, les expositions peuvent être prêtées à des bibliothèques, librairies, écoles, salons en accompagnement de la mise en place d’un atelier ou d’une séance de dédicace par exemple.

Voici celle que je viens de terminer tout juste, celle avec les originaux de Souris, Lili Radis !

6 des 8 panneaux encadrés de l'exposition Souris Lili radis
6 des 8 panneaux encadrés de l’exposition Souris, Lili radis !

Chaque panneau est composé d’un original, de sa mini-version imprimée et à droite on trouve une bande d’explication qui revient sur un point particulier de l’illustration, que ce soit du crochet ou une technique en lien avec l’histoire.

Un des 8 panneaux de l'exposition autour de l'album Souris, Lili Radis !
Composition d’un panneau de l’exposition Souris, Lili Radis !

Panneau 1 : illustration originale page de titre + crocheter un cadre / panneau 2 : illustration originale 1 + crocheter une maison / panneau 3 : illustration originale 2 + faire germer des graines de radis / panneau 4 : illustration originale 3 + bricoler une étiquette de semis / panneau 5 : illustration originale 4 + crocheter un radis plat / panneau 6 : illustration originale 5 + comment faire sourire un nuage / panneau 7 : illustration originale 6 + réaliser des couverts de dinette / panneau 8 : illustration originale 7 + crocheter une petite fleur.

Chaque panneau est encadré avec un cadre en carton très rigide et décoré avec du papier décopatch. Il n’y a pas de verre car les illustrations originales sont en relief, à cause des parties en crochet (et cela fait moins lourd pour les éventuels frais d’expédition).

Pour plus de renseignements, notamment sur les conditions de prêt, me contacter par… la page contact du blog !

Je rappelle que des albums Souris, Lili Radis ! sont toujours disponibles au prix de 6 euros.

Belle journée à tous !

Tuto : Cadeau de naissance rapido version 2, le hochet

Bonjour-bonjour,

un petit tuto aujourd’hui, pour un cadeau de naissance réalisé en à peine plus de 2h, une fois tout le matériel rassemblé.

Qu’est-ce qu’il faut ? Comme sur la photo : un anneau en bois, 2 grelots, du coton ou de la laine de couleur assorties, des rubans, un crochet (pour moi n°3,5), ciseaux, aiguille, fil de couture.

Comment tu t’y prends ? Tu fais chauffer ton thé, si nécessaire tu fiches le bébé à la sieste, et tu te cales bien dans le canap’ avec tout à portée de main (trop ^dommage d’avoir à te relever).

On commence par l‘habillage de l’anneau en bois. Choisis 2 couleurs qui te plaisent. Monte 10 mailles en l’air et crochète 3 rangs en demi-brides. Change de couleur, crochète 3 rangs en demi-brides, rechange jusqu’à obtenir 5 bandes de couleurs. Arrête et couds autours de l’anneau.

On continue par les poissons : j’ai pris en exemple les sardines que l’on retrouve sur le blog de Steph et sa boite à belette, mais j’ai raccourci car je n’aurais pas eu assez de fil.

2 m en l’air
R1 : 4 ms dans 1ère m
R2 : 2 ms dans la m suivante, 1ms dans suivante répétez – vous aurez alors -6m-
R3 : 2ms dans m suivante, 1ms dans chacune des 2 m suivantes à répétez pour obtenir 8m
R4 : 2ms dans m suivante, 1ms dans chacune des 3m svtes répétez -10m-
R5 : 2ms dans m svte, 1ms dans chacune des 4m svtes répétez – 12m-
R6 au R10 : demi-bride dans chaque ms -12m- Insére le grelot dans la tête puis  rembourre ta sardine avec bourre pour peluche.
R16 : diminuer : diminution jusqu’à la dernière maille. Arrête dernière maille en passant un fil dedans.
Queue de la Sardine :
2m en l’air
R1 : 10 ms dans 1ère m -10m-
R2 : 2ms dans chacune des ms du tour précédent -20m-
Arrêtez votre fil. Plie en 2 le rond et couds les deux parties l’une sur l’autre avec le même fil. Assemble au corps de la Sardine.

Crochète 10 mailles en l’air, puis un rand de mailles serrées dans chaque maille en l’air. Arrête et couds autours de l’anneau en bois. Cela fait, couds ton poisson dessus.

Couds avec du fil et une aiguille les rubans autours de l’anneau en bois.

Et voilà, c’est fini ! Et voici ce que ça donne :

Avant / après
Avant / après

Maintenant tu peux te lever, normalement asteur ton bébé est réveillé ! A bientôt, pour une nouvelle mini-famille en tissus.

 

Mini-famille de gâteau de mariage

Bonjour-bonjour,

Aujourd’hui je vous présente ma dernière réalisation :

mariage_caro

un peu de couture + un peu d’illustration + des piques à brochette = une mini famille en tissu à planter sur un gâteau de mariage. Voici donc Caroline, Antony, Basile et Bertille. C’était une surprise pour les mariées, mais connaissant bien ma copine la future Madame, je me doutais que le dessert ne serait pas traditionnel. En glanant l’info indispensable, j’ai donc pu au dernier moment raccourcir les piques à brochettes afin que chaque membre de la mini-famille puisse être planté… dans un cupcake coloré ! Hummm, la crème colorée… Le cadeau a fait son petit effet, je regrette juste que le Marié ait perdu 3 bons centimètres de jambes lors de la couture, les proportions eut été nettement mieux respectées… Je tenterai une autre technique pour les bras et les jambes la prochaine fois, car là c’était vraiment la galère à tout retourner et remplir avec de la bourre à peluche.

Tous mes vœux de bonheur pour les mariées et leurs mignons rejetons !

Bientôt, une 2e série de mini-famille en tissu, dans un genre différent et avec, cette fois-ci, des explications.