Mon sac Sioux 3/3

Suite et fin de l’aventure Sioux. Maintenant, pour quand on ira là-bas :

Trois tipis dans la nuit. Et un sac qui claque en plein jour !
Trois tipis dans la nuit. Et un sac qui claque en plein jour !

Toi et moi, on sera parée !

La fin du tuto : réaliser au crochet et avec la même laine l’épaisseur du sac : monter 20 mailles en l’air au crochet n°5, et faire 2 rangs de demi-brides. À réaliser en 2 exemplaires, et à coudre au sac (j’utilise un crochet plus petit, et des mailles serrées).

Pour la bride, on fait tout pareil : des mailles en l’air au crochet n°5 sur la longueur souhaitée, puis un retour en demi-bride. Ensuite j’ai utilisé un crochet plus fin, une laine plus foncée et j’ai crocheté un tour complet en demi-bride. Arrête tout, rentre tes fils et attache ta bride à ton joli sac

J’ai fini en rehaussant les côtés du sac par un rang de mailles serrées avec la laine plus foncée, pour contraster. Et toi ?

Mais d’après moi il manque un petit quelque chose sur le devant du sac : broderie de plumes ? Mini attrape-rêves ? Vraiment j’en fais toujours trop et je devrais m’arrêter là ?

J’espère que mon tuto t’aura servi, je ne suis pas contre quelques photos de réalisation, ça fait toujours plaisir !

A bientôt, pour tout autre chose…

Publicités

Tuto : mon sac Sioux, 2/3

Bonjour-bonjour,

voici la suite de la saga Amérindienne de l’été, parce que des fois on se retrouve là :

De gauche à droite : Perle de rosée, Graine de bison et Yakari. Sur la 1ère image tu peux apercevoir la main de Queue de Coton.
De gauche à droite : Perle de rosée, Graine de bison et Œil d’Aigle. Sur la 1ère image tu peux apercevoir la main de Queue de Coton.

Matériel :

Deux rectangles de tissu pour la doublure (42*23 cm et 12*22 cm), une fermeture éclair, un morceau de biais de couleur assortie au tissu, un morceau de cuir préalablement frangé.

Comment on fait ?

T’es prête ? Tu couds le biais sur la partie la plus large du petit rectangle (n°1). Tu définies les largeurs de pochettes qui te seront utiles à l’intérieur du sac (perso 8 cm pour le téléphone, 3,5 cm pour le stick à lèvres et le reste pour le permis de conduire, la carte d’identité et un petit carnet), tu positionnes le petit morceau de tissu  à 20 cm du haut du grand, biais en haut, puis tu couds les coutures verticales des pochettes (n° 2, 3 et 4). Pense raccourcir la profondeur de la pochette n° 3 par une couture horizontale (sinon c’est la galère pour récupérer ton stick à lèvres !). Tu fais un rentré intérieur sur le bas du petit rectangle et tu couds.

Tu positionnes ta fermeture éclair dans la partie haute rectangle de tissu (n° 5. C’est là que tu rangeras désormais tes serviettes hygiéniques et tes tampons. Ça sera plus jamais la loose quand tu veux juste sortir un crayon de ton sac et que tout s’étale). Tu couds tant bien que mal (plutôt mal pour ma part).

Tu fais des rentrés sur les 4 côtés du grand rectangle et tu prends « en sandwich » les côtés du petit rectangle, tu repasses bien (là c’est important).

Tu positionnes ton tissu sur le rectangle crocheté les soirs précédents, tu mets tes piquettes et tu commences par coudre la longueur de gauche. Tu continues par le bas, la longueur de droite et là tu n’oublies pas d’insérer ta frange en cuir entre la partie crochetée et le tissu de doublure intérieure (n°6). Tu dis bien des gentilles choses à ta machine à coudre, tu pries pour avoir assez de fil dans ta canette et pour ne pas casser ton aiguille, tu termines.

Pfiou, quand même, t’as bien sué, tu mérites d’arrêter là pour cette fois. Si le cuir dépasse, tu le coupes. Si l’envie t’en prends, tu commence déjà à ranger des p’tites affaires dans les pochettes. C’est cute !!!

Suite et fin la prochaine fois, c’est l’été indien…

 

 

Tuto : Mon sac sioux, 1/3

Bonjour-bonjour,

Aujourd’hui je te propose un petit projet estival, à suivre cet été, parce que des fois on se retrouve comme ça :

Dans la famille Sioux, je demande le père, la mère, le fils et la fille
Dans la famille Sioux, je demande le père, la mère, le fils et la fille (mais si, cachée derrière sa sucette !)

Or ce jour là, il me manquait le petit sac qui va bien. Nuuuuul ! Ça t’est aussi arrivé ? Pas de soucis, on va se le faire pour la prochaine fois !

Matériel :

2 pelotes de laine ou coton de couleur naturelle, un crochet n° 5 pour aller vite, une chute de cuir taillée en franges, du tissu assorti pour la doublure.

Comment faire ?

Avec le crochet, monter 29 mailles en l’air. Tourner puis crocheter un long long rectangle en demi- brides (pour ma part 42 cm de long).

Hey, c’est déjà la fin de la 1ère étape, et ça te prendra bien 2 ou 3 soirées télé.

Pour la prochaine fois, vérifie bien que ta machine à coudre est de bonne humeur. À bientôt !

 

 

Tuto : réaliser un attrape-rêve poétique

Bonjour-bonjour,

voici aujourd’hui un nouveau petit tuto testé lors du festival des Zinzins de lecture à Ussel : l’attrape-rêve poétique. Bon, là c’était un peu audacieux comme atelier : beaucoup de couture pour des petits enfants. En fait il y avait soit 4 enfants en trop, soit une demi-heure de manque. Mais tout le monde est reparti avec son attrape-rêve terminé (enfin avec quand même 2-3 points de colle à rajouter à la maison), et c’est le plus important.attrape-reve

Voici donc peu ou proue la marche à suivre :

Matériel : branche de bois souple, laine de couleur naturelle, papier, carton, perles et plumes, aiguille à coudre

 

  1. Avec les 3 carrés de papier couleur, réalise 3 feuilles en origami (oui, sur le croquis il y en a 5 mais j’ai déjà dit que c’était audacieux comme atelier). Perce-les au sommet grâce à l’aiguille.
  2. Choisi une couleur de laine et entoure plusieurs fois la branche souple avec. Cela permet de lui donner une forme bien ronde.
  1. Dessine dans un carton une forme d’arbre (de feuille, d’oiseau….). Découpe-la et perce des trous avec l’aiguille sur le contour, tous les centimètres.. Écris dessus une jolie phrase qui te plaît, ou des mots que tu aimes. Certain ont opté pour un « bonne fête Papa » ou ont dessiné des cerises et des pommes. D’autres ont été inspirées et nous ont écrit cette sentence quasi-nervalienne : le chant de la frêle grive dans la brume du matin. Mais ces Autres-là étaient adultes.
  1. Avec ton aiguille et ta 2e couleur de laine, couds ta forme d’arbre au centre du cercle (c’est trèèèèèès long pour un petit)
  1. Coupe 3 fils de laine : 1 de 30 cm et 2 de 20 cm. Plie-les en deux et noue-les vers le bas de ton cercle (le plus long au centre, puis de chaque côté extérieurs les 2 plus courts. Dispose sur chaque double brin les perles, insère à chaque bout ta feuille en origami et une plume. Colle les 2 parties de la feuille en origami pour lui donner sa forme de feuille.

Comment réaliser la feuille ?  C’est très simple : il faut des carrés de papier de couleurs assorties (3 ou 5).

  • Plier le carré en 2 pour obtenir un triangle.
  • Le positionner devant soit base en bas puis le plier de fines bandes en accordéon du bas vers la pointe.
  • Plier la bande obtenue en 2, au milieu, percer la base de la feuille.
  1. Avec un brin de laine, fabrique une attache en haut du cercle et enfile une perle.Tu te servira de cette attache pour faire pendre ton attrape-rêve au dessus de ton lit et fini les mauvaises nuits !

    blog_attraperêves
    Pour le festival des Zinzins de lecture, on avait remplacé la feuille du bas par des feuilles en origami, pour coller au plus près de notre album Arbre à rêver

Arbre à rêver : l’Arbre Totem

Bonjour à tous,

on continue la découverte du recueil de poème Arbre à rêver, avec cette fois-ci le texte et l’illustration de l’Arbre Totem :

A cet instant précis / Où le soleil rouge glisse vers la nuit /Et que l’ombre grandit /Puis disparaît sans bruit /Tout se fige dans la pénombre, /La vie, le temps. /C’est le moment sombre, /Le monde attend.

Puis imperceptiblement, / La brume aux parfums de terre s’élève / Et délicatement / Fait naître les rêves. / L’étoile du berger s’allume, / Réveille la lune assoupie / Et sous la lueur dorée / Les contours de l’arbre irradient.

Le peuple de la forêt / Vient honorer l’Arbre sorcier. / Le hululement de la chouette l’encense, / Le ballet des chauve-souris commence… / Alors, Ami du ciel et de la terre, / L’Arbre extraordinaire / Murmure sa poésie / A l’oreille des esprits.

Françoise Persiani

Voici donc l’illustration que je propose :

L'Arbre Totem
                                      L’Arbre Totem

J’avais envie de quelque chose qui fasse Amérindien, je suis partie sur l’idée de l’attrape-rêves qui attraperait les murmures de poésie des esprit, et comme le format du livre est tout en longueur j’ai opté pour un cadre rectangulaire et non rond, avec au centre l’arbre totem. Les fils qui retombent de cet attrape-rêve terminent par des feuilles en origami. Je voulais mettre quelques perles juste avant les feuilles, mais j’ai oublié et là tout est cousu et collé. Donc on reste sobre par inadvertance !

Il y a 12 illustrations en tout à réaliser, plus la couverture. J’en suis à 8, ouf !

Dans le prochain article, je vous montrerais -entre autre- comment fabriquer une citrouille en origami. si c’est pas du teasing de folie, ça…

Tuto : le tipi souvenir pour anniversaire Indien

Bonjour-bonjour,

tant qu’on était chez les Indiens, autant y rester pour un petit tour encore. Aujourd’hui je vous propose de ressembler à Maman Parfaite grâce à ce tuto du tipi souvenir. Souvenez-vous, justement : vous organisez un anniversaire pour votre Progéniture, sur le thème des Indiens. Déjà les camarades ont reçu leur invitation tipi et ont répondu oui. Après, il a fallu assurer l’après-midi, interdire la danse de la pluie, et préparer le tipi surprise qui serait distribué à chaque enfant avant qu’il ne reparte de  chez vous.  Mais qu’est-ce qu’un tipi surprise ? Ben c’est tout simple, un petit souvenir photographique du goûter. En fait c’est parce que je me pose toujours plein de questions sur ce que fait l’Enfant lorsque je ne suis pas là (le fantasme de la petite souris…) donc je me dis que ça doit bien être pareil pour les autres Mamans. Sauf qu’avec ce tuto, vous sautez le pas et passez pour la plus organisée du quartier. La grande classe.

Voici donc l’objet :

Version petit garçon
Version petit garçon
Version petite fille
Version petite fille

Matériel pour réaliser ce tuto :

des feuilles de papier à dessin, une imprimante couleurs, un appareil photo, du papier photo, un peu de temps libre pendant le goûter (le plus dur à trouver !)

Étape 1 :

Prenez des photos du goûter (la pêche des petits Indiens, des portraits des enfants déguisés, le groupe devant le tipi, le gâteau d’anniversaire…)

Étape 2 :

Imprimez en grand le modèle désiré sur une feuille à dessin, en format portrait. Imprimez les photos sur le papier photo, aux bonnes dimensions (mesurez les cadres !)

Étape 3 :

Collez ou faites-coller aux petits invités sur le tipi souvenir. On peut aussi évider en partie la rond qui sert d’ouverture au tipi et coller par dessous le portrait de l’enfant à qui on offre le tipi.

Étape 4 :

Distribuez, et brillez !

Tiens, c’est l’occasion de revenir sur les différentes phases pour arriver à l’illustration finale. Il y en a trois en ce qui me concerne :

Évolution : du 1er jet à l'impression
Évolution : du 1er jet à l’impression

D’abord je dessine et je mets les couleurs principales. Je scanne une 1ère fois. Sous Publisher, je renforce les traits de composition, j’en rajoute pour accentuer le graphisme. J’imprime. Puis à l’aide d’un stylo, je repasse, fignole, rajoute des petits détails pour donner un vrai côté indien. Oui, c’est plus joli !

Ce qui m’ennuie : la perte de couleurs : à force de scanner/imprimer/re-scanner, l’image a tendance à devenir plus pâle.  Que faire ???? Des suggestions ?

Dans la vraie vie : en fait, j’ai pas eu le temps de préparer le tipi souvenir le jour même. Il a donc été imprimé et envoyé aux gentils camarades par la Poste…

Bonne semaine à vous!

Recyclage : tuto pour un carton d’invitation tipi

Bonjour-bonjour,

Avant de passer au stade de mammifère pluripare, il me reste une tâche -et non des moindres- à accomplir : fêter en grande pompe et pour la 1ère fois les 4 ans de l’Enfant n°1. C’est la 3ème fois cette année qu’il est invité à un goûter d’anniversaire (ce qui n’est pas sans me rassurer quant à son potentiel social), il m’a donc bien évidemment demandé d’organiser le sien. Après un mini-débat (t’es plus pirate ou plus Indien ?), les Sioux ont remporté la (co)manche et nous voilà donc en charge de créer une ambiance Indiens d’Amérique pour le 15 août prochain.

Comme chui une fille sympa et que j’ai un peu galéré à trouver des idées pour faire un joli carton d’invitation en forme de tipi, je vous offre un p’tit tuto tout beau tout chaud.

Comment réaliser un carton d’invitation en forme de tipi :

Matériel nécessaire : paiper un peu épais (type bristol ou Canson, imprimante sans humeurs, paire de ciseaux, masking tape ou feutres (selon votre inspiration), règle et crayon de papier, plumes colorées, vieux reste de café ou sachet de thé noir.

Étape n° 1 : imprimer deux fois à la suite le modèle ci-dessous sur la feuille de papier (l’un en dessous l’autre, feuille A4 format portrait)

Modèle à imprimer deux fois sur une feuille (économie de papier !)
Modèle à imprimer deux fois sur une feuille (économie de papier !)

Étape n° 2 : découpes et pliages

Bon, là c’est un peu plus compliqué (mais pas tant !). Tout d’abord, couper la feuille A4 en son milieu pour obtenir les deux illustrations séparées. Maintenant on s’occupe d’une illustration à la fois.

Attention, c'est pas celui-là qu'il faut imprimer sinon ça va tout gâcher avec les lignes et les traits !
Attention, c’est pas celui-là qu’il faut imprimer sinon ça va tout gâcher avec les lignes et les traits !

* Apposer trois petites marques en haut de la feuille respectivement à 8,5 cm, 12,5 cm et 15 cm

* Apposer maintenant 2 petites marques en bas du carton à 3 cm et 19,5 cm.

* Plier une 1ère fois de la 1ère marque en haut (8 cm) à la 1ère marque en bas (3 cm) puis une 2ème fois de la 2ème marque en haut (12,5 cm) à la 2ème marque en bas (19,5 cm). On a la forme du tipi qui apparaît (suivre les pointillés sur le schéma).

* Coupez les deux 2 pointes qui dépassent en bas pour obtenir une base bien droite (hachurées sur le schéma)

* Pliez l’ouverture de la partie droite du tipi au niveau du centre (3e ligne de pointillés sur le schéma, finition plus jolie).

Étape n ° 3 : décoration

Pour donner un côté peau de bête à notre tipi, on peut passer toute la face externe au coton imbibé de vieux café ou de thé noir. Une fois sec, laissez parler votre imagination : collez 2-3 plumes en haut du tipi, deux bandes de masking tape ou dessinez des motifs géométriques. Là, la Progéniture peut (doit ?) vous aider !

Étape n° 4 : l’envoi

Prévoir de grandes enveloppes, ça ne passe pas dans une taille classique… Ou donner directement aux intéressés car vous êtes malignes/malins et n’invitez que les enfants de vos amis qui vont se sentir obligés de rester papoter avec vous pendant le goûter, hihi !

Voici notre version personnelle :

 

4 invitations pour fêter des 4 ans, c'est bien suffisant !
4 invitations pour fêter des 4 ans, c’est bien suffisant !

Et bien sûr : si vous êtes intéressé(e) par la version Publisher de ce tuto, je peux la faire passer sur demande. Sinon le plus simple est de rajouter des zones de textes à fond blanc pour réécrire les infos qui vous sont toutes personnelles (prénom de l’enfant, téléphone, adresse, date…). Si vous vous servez de ce tuto, n’hésitez pas à m’envoyer des photos de vos créations !

Illustrationpourlesenfants vous facilite la vie, non ? Merci qui ?

Au fait : pourquoi recyclage ? C’est une illustration que j’avais déjà réalisée pour l’album Petit Homme…

 

Étiquettes de bière : la collec’ !

Allez, aujourd’hui juste  un peu d’autosatisfaction et de pub : voici la série complète des bières cow-boy & Indien, que l’on peut retrouver dans les bonnes caves à bière ou en direct à la Brasserie de Fleurac !

Série complète Cow-boy & Indien
Série complète Cow-boy & Indien

A la vôtre ! (bien évidemment, l’abus d’alcool est dangereux et tout et tout)

La semaine prochaine, je publierais quelques images du nouveau projet en cours…

Petit Homme : un album rond comme la Terre 2/2

Bonjour !

J’avais proposé la fois passée de parler encore un peu de l’album Petit Homme, et de présenter l’idée directrice. Françoise, l’auteur du texte, souhaitait que cet album soit illustré en rond, pour qu’il représente la Terre et le voyage sans fin du petit héros. C’était une bonne idée de départ, et pas tellement contraignante en fait. Le rendu est tout doux, avec des couleurs vraiment claires, c’est un livre léger comme une bulle !

Petit Homme se repose de tous ces voyages, et rêve des autochtones qu'il a rencontrés.
Petit Homme se repose de tous ses voyages, et rêve des autochtones qu’il a rencontrés.

Sur la partie extérieure des illustrations on retrouve un élément en lien avec l’histoire répété en cercle, ici les différents personnages croisés tout au long de l’aventure, en dessous un tipi. C’est donc ces trois lignes directrices qui m’ont guidées lors du travail d’illustration : des collages de définitions, une forme ronde, un élément stylisé répété sur l’extérieur de l’illustration. C’est un projet que j’ai vraiment aimé mener, dommage que pour l’instant il n’y ait pas de finalité réelle…

Petit Homme chez les Indiens d'Amérique
Petit Homme chez les Indiens d’Amérique

Vous aimez ?

Étiquette de bière : cow-boy & Indien 1/5. Pale Ale.

Aujourd’hui voici une petite présentation d’un travail mené en partenariat avec la Brasserie de Fleurac, la seule brasserie qui fait de la bonne bière brassée et embouteillée dans le Cantal. C’est un couple de copains Belges qui se sont installés dans les coins et qui m’ont commandé une série de 5 étiquettes sur le thème « Cow-girl & indien », la cow-girl étant bien entendu inspirée de Virginie, la brasseuse et l’indien de Greg, le brasseur. Ci-dessous, le premier dessin pour la  1ère de ces étiquettes :

Dessin original pour l'atiquette
Dessin original pour l’étiquette

Encore une fois, de la gouache, un fond « pastellisé » et des personnages découpés puis collés sur le fond (comme ça si je foire, pas besoin de redessiner un fond, hé hé !)

Et voici maintenant ce que ça donne en étiquette :

Cow-boy & Indien Pale Ale

La deuxième, la semaine prochaine ! En attendant, on trinque ?