Tuto : la belle enveloppe en tissu

Aujourd’hui il ne reste plus que 3 jours pour finaliser la cagnotte de pré-vente de mon futur recueil de haïkus illustrés Songes Poétiques au fil de l’eau, en Pays Gentiane. Plus de 85% de la somme totale a été récoltée, c’est super ! Pour te remercier, je t’offre un tuto pour réaliser une jolie enveloppe en tissu. C’est celle-là même que je réaliserai en 150 exemplaires pour contenir précieusement le tant espéré recueil. Comment fait-on ? Fastoche !

tutoA

tutoB

tutoC

Si tu veux, participe toi aussi à mon aliénation estivale et permets-moi de râler tout l’été parce que « 150 enveloppes c’est long à faire, et puis ça marche jamais comme je veux, et puis cette cannette elle est toujours vide… »

Allez, les 3 derniers jours, c’est par ici :

https://www.kisskissbankbank.com/fr/projects/songes-poetiques-au-fil-de-l-eau

Merci !

Publicités

Décembre : sous mon sapin

Dans mon jardin il y a ce matin beaucoup de neige, ma table est désormais ornée d’un calendrier de l’Avent, hummm, ça sent bon les fêtes de fin d’année ! Ce qui veut aussi dire qu’il ne te reste plus que 24 petits jours pour (te) faire les cadeaux qui vont avec. Besoin d’une idée ? Chaque livre peut être dédicacé si tu me donnes un prénom.

livres noël 004

Livre accordéon Mémoire d’un poisson rouge : 12 euros / Recueils de poésies Arbre à lire et Arbre à rêver : 9,50 euros l’un, 15 euros en duo. Aussi disponibles quelques exemplaires de Souris Lili Radis, 6 euros. Frais d’envoi en sus, soignés et calculés au plus juste !

 

Tuto : le TireLivre d’or

Bonjour-bonjour,

Aujourd’hui pour fêter la rentrée (ouaïïïeuhh), un tuto papier. Cet été une copine s’est mariée, et à une toute petite semaine du mariage, elle m’a demandé de lui réaliser son livre d’or et une boîte pour réceptionner les enveloppes cadeaux. Ok. Pas de problème. Mais en plus, il y a avait un thème, pour me guider : les volcans. Ah ouais, quand même… Bon ben c’est parti ! Voici donc mon tuto rapido pour réaliser un tirelivre d’or (livre et tirelire à la fois).

collage tirelivre d'or

Il te faut : du carton épais, des feuilles cartonnées de couleur, une trouilloteuse, de la colle, du masking tape glitter, règle, équerre et ciseaux, coton, crochet et aiguille.

Tu coupes un grand rectangle de carton et tu le plies en 3, c’est la couverture de ton tirelivre d’or, l’épaisseur du milieu sera l’épaisseur du dos. Pour les dimension tu te calques sur celles des enveloppes que tu vas mettre à l’intérieur, avec un cm de plus en haut, en bas et sur les côtés.

Tu prépares l’intérieur : tu trouillotes 2 fois chaque enveloppes (j’en avais prévu 45) et tu coupes des pages dans le papier couleur cartonné, que tu trouillotes aussi deux fois, aux mêmes endroits que les enveloppes. Tu alternes une enveloppe, une feuille de couleur (voir photo). Voilà le corps de ton tirelivre qui est prêt.

Tu gères ta couv’ : à l’extérieur tu prépares ton fond (sur papier kraft pour moi), tes illustrations en collage. Tu mets un peu de dentelle de Calais parce que c’est précieux comme l’amitié. Et puis c’est un mariage, hein, les volcans ça va bien deux minutes, moi j’te colles des froufrous un peu partout. Tu fais une petite étiquette qui reprend les prénoms des deux amoureux ainsi que la date de leur union. Tu colles ce fond sur ton carton de couverture. Tu bois un thé dans ta tasse flamands roses, elle est belle malgré sa anse cassée et tu l’as bien mérité.

Comme c’est cracra à l’intérieur, tu coupes 3 rectangles dans un papier cartonné coloré (rouge pour moi), tu colles sur les trois parties intérieurs de la couverture. Tu rajoutes un peu de masking tape pour les paillettes. Tu perces 2 trous dans l’épaisseur du dos, aux mêmes endroits que sur les pages et les enveloppes (voir photo).

Maintenant il te faut relier le corps du livre à sa couverture : tu prends ton crochet, ton coton et tu fais une chaine de 20 mailles en l’air. Tu tournes et tu crochètes une maille serrée dans chaque maille en l’air. Tu coupes, tu passes dans les trous de couv’, de feuilles et d’enveloppes, tu couds pour refermer. Tu fais pareil pour le 2ème trou (voir photo). Avec un peu d’organisation, t’as même pu les confectionner au creux de ton canapé.

Sur la 1ère page, tu peux reprendre le thème du faire-part de mariage, c’est joli, c’est assorti, ça fait plaisir. Tu écris un petit blabla pour expliquer comment ça marche (en gros on écrit un petit mot, on gribouille un petit dessin sur les pages en couleur pour les souvenirs de la soirée, et on remplit les enveloppes avec des cartes et des sous pour que les mariés puissent s’envoyer en voyage de noce).

Bravo, c’est fini !

 

Rendez-vous aux jardins : prendre place près de la mare à Jabreille

Bonjour-bonjour,

un très grand et très beau jardin, une mare, des grenouilles et des poissons… Eh, ce serait pas l’endroit idéal pour présenter l’album Mémoire d’un poisson rouge ?

Nous on pense bien que oui, nous tiendrons donc notre stand samedi 3 juin au Rendez vous aux jardins au pré en Bulle, à Jabreille-les-Bordes (Haute-Vienne, limite Creuse).

Au programme :

De 10 heures à 18 heures : découverte des oiseaux avec la SEPOL lors d’une balade à 10 heures, expo-vente des créations de plus de 20 exposants, initiation au Taï chi chuan et/ou à la sophrologie, récital de chansons françaises), évasion dans l’univers d’Alice au pays des merveilles lors d’une balade contée, sans oublier une rencontre avec des écrivains locaux (dont nous, hé hé !).

Pour les plus jeunes, concours de billes et Anne proposera une lecture de notre album.

L’entrée est gratuite, pour plus de renseignements clique ici : http://www.art-et-nature87.org/index.php !

 

Faîtes des livres à Saint-Junien ! Tuto du carnet accordéon.

Bonjour-bonjour,

3e édition pour ce très sympathique festival du livre jeunesse, 3e participation pour ma part. A chaque fois je suis venue avec une personne différente, cette année c’était au tour d’Anne qui est l’auteure de notre dernier album Mémoire d’un poisson rouge.

Le vendredi était la journée réservée aux scolaires, on leur a proposé un atelier carnet accordéon qui reprend les formes des personnages présents dans notre album soit un poisson, un nénuphar ou une grenouille. Tu choisis.

Saint-Ju les ateliers

C’est pas compliqué à faire : tu découpes deux fois dans du carton épais la forme désirée ( = les couvertures). Tu découpes encore deux fois la même forme dans un joli papier (= les gardes intérieures). Tu découpes une bande de papier blanc de 5 cm par 42 cm, tu plies tous les 5 cm en forme d’accordéon et tu prévoies deux languettes à chaque bout (= les pages). Tu incises avec un cutter un trait de 5 cm sur chaque garde intérieure, tu enfiles la languette et tu scotches. Désormais tes pages accordéon tiennent attachées à tes gardes intérieures.

Tu colles les gardes intérieures sur les cartons de couvertures. Deux possibilités pour terminer : soit tu décores aux feutres ou à la peinture, soit tu redécoupes encore une paire de formes dans un très beau papier (ou cuir fin) et tu colles sur l’extérieur des couvertures. En finition coolitude absolue, tu colles une paire d’yeux (ou deux si ta grenouille est un peu mutante sur les bords).

Et voici notre stand du samedi :

Saint-Ju le stand

Houuhh, c’est joli-joli, je te dis même pas qui est notre fournisseur officiel de déco, des bons plans comme ça moi je lâche pas !

Notre album Mémoire d’un poisson rouge a reçu un excellent accueil sur le salon, on a bien vendu, on est ravies !!! Et j’ai aussi vendu des Arbre à rêver, ce qui fait qu’il ne m’en reste que 9, en tout et pour tout.

Voilà pour cette première date. rendez-vous maintenant en juin, le 3 à Jabreille les Bordes dans le 87 pour les Rendez-vous aux jardins, au Pré en Bulle puis le 17 juin à Meymac en Corrèze, chez les Zinzins !

En attendant, je m’occupe des dédicaces commandées via la page contact de ce blog, ou en comm’ des articles.

Mémoire d’un poisson rouge : la réception

Bloup bloup bloup, le voilà ! Rouge est arrivé un mercredi matin ensoleillé, sous forme de 4 longs paquets de 68 cm de long * 17 cm de large. Et maintenant ?

Reste plus qu’à transformer ces 4 bandes en un album accordéon. Voire ces 600 bandes en 150 exemplaires. Ouais !

montage livre Rouge

Et à ton avis  qu’est-ce qu’on fait demain soir ? On plie, on coupe, on colle. Et on boit des bulles pour fêter ça. Bloup bloup bloup !

 

Mémoire d’un poisson rouge : la couv’ 3e version

Bonjour à tous,

Eh oui, encore une nouvelle version de couverture, parce que la seconde ne plaisait pas des masses à mon auteure

DSCF1119

C’est Elle !

Et parce qu’en fait, Elle avait bien raison. Le bleu faisait vraiment layette voire papier toilette. Et les rimes en -ette ne sont pas forcément les plus chouettes. Ensuite parce que le titre à la vertical n’était pas hyper lisible. Enfin parce qu’il y a avait redondance entre le dessin et le dernier mot du tire (Mémoire d’un « poisson rouge » rouge. Bof bof).

Donc au boulot encore une fois. Du coup on est parties sur une idée de fond aquarellé, de vert et non plus de bleu, de texture et d’écriture à l’ordi et pas à la main. Ce qui donne :

couv1_finie

Hé, c’est pas mal, non ? Et comme c’est bientôt le Printemps, je vous mets aussi la 4e de couvertre :

couv2_finie

Comme c’est bientôt le Printemps, je me crochète aussi une robe façon arc-en-ciel licorne, un truc improbable de Lady Japonaise, mais on s’éloigne du sujet (je vous la montrerais quand même une fois finie !).

les autres illustrations ont été prises en photo par un photographe professionnel, dans un laboratoire et on  a plus qu’à les attendre, youhou !

Mémoire d’un *poisson rouge* sera donc définitivement un album de Printemps.

Bisous fleurettes, (tequila) sunrise et p’tites abeilles, à plus !

Mémoire d’un poisson rouge : la couverture

Bonjour-bonjour,

j’ai été un peu absorbée par le travail ces temps-ci : après avoir reçu quelques précieux conseils concernant mes illustrations pour cet album, j’ai tout bonnement décidé de tout refaire de A à Z, chaque illustration, en gardant mon concept de base mais en proposant un fil conducteur différent entre chaque dessin (oublié le papier marbré, welcome la mosaïque de petits ronds ! Aaahhh, la trouilloteuse, le nouvel outil favori de mes nuits !), des illustrations sur 2 pages parfois et en incluant au mieux le texte dans l’illustration pour proposer une lecture plus dynamique.

Pfiou.

Bref, c’est fait.

Et voici la couverture tout juste terminée :

Couv1 001

Les illustrations, elles, sont parties en chair et en papier chez un photographe car le scan, ça pourri tout (la couverture est ici scannée) et les photos c’est assez dur à prendre quand tu n’as pas de matériel à disposition. Elles devraient être chouchoutée dans un beau labo, avec lumières et parapluie, la chance !

Et maintenant, faut que ça avance voire que ça termine ce projet, hein !

 

Mémoire d’un poisson Rouge : je cherche…

Bonjour-bonjour,

mon nouvel album Mémoire d’un poisson Rouge avance petit à petit, je dois normalement voir un imprimeur mercredi avec Anne, l’auteure, pour décider ensemble ce qui est possible ou non de faire. Encore une riche idée que ce livre accordéon, pourquoi faire simple quand on peut faire compliqué ?

Mais comme il faut voir loin (c’est que l’agenda des manifestations commence à se remplir), je pense déjà à la mise en valeur des originaux. Et j’ai besoin de…

jouets-plastiques

… ça ! Des grenouilles et petits poissons en plastique, des fleurs artificielles, le tout dépareillé, moche et inusité, je prends ! Donc si ce genre de spécimen traîne dans un de tes tiroirs, je suis preneuse.

Et promis, une fois fini je te montrerai le résultat. Parce que là ça fait pas envie-envie, j’avoue.