Exposition Lili Radis

Bonjour-bonjour,

aujourd’hui c’est l’inauguration d’une nouvelle page de mon blog, la page consacrée aux expositions. Réalisées à partir d’originaux de mes albums, les expositions peuvent être prêtées à des bibliothèques, librairies, écoles, salons en accompagnement de la mise en place d’un atelier ou d’une séance de dédicace par exemple.

Voici celle que je viens de terminer tout juste, celle avec les originaux de Souris, Lili Radis !

6 des 8 panneaux encadrés de l'exposition Souris Lili radis
6 des 8 panneaux encadrés de l’exposition Souris, Lili radis !

Chaque panneau est composé d’un original, de sa mini-version imprimée et à droite on trouve une bande d’explication qui revient sur un point particulier de l’illustration, que ce soit du crochet ou une technique en lien avec l’histoire.

Un des 8 panneaux de l'exposition autour de l'album Souris, Lili Radis !
Composition d’un panneau de l’exposition Souris, Lili Radis !

Panneau 1 : illustration originale page de titre + crocheter un cadre / panneau 2 : illustration originale 1 + crocheter une maison / panneau 3 : illustration originale 2 + faire germer des graines de radis / panneau 4 : illustration originale 3 + bricoler une étiquette de semis / panneau 5 : illustration originale 4 + crocheter un radis plat / panneau 6 : illustration originale 5 + comment faire sourire un nuage / panneau 7 : illustration originale 6 + réaliser des couverts de dinette / panneau 8 : illustration originale 7 + crocheter une petite fleur.

Chaque panneau est encadré avec un cadre en carton très rigide et décoré avec du papier décopatch. Il n’y a pas de verre car les illustrations originales sont en relief, à cause des parties en crochet (et cela fait moins lourd pour les éventuels frais d’expédition).

Pour plus de renseignements, notamment sur les conditions de prêt, me contacter par… la page contact du blog !

Je rappelle que des albums Souris, Lili Radis ! sont toujours disponibles au prix de 6 euros.

Belle journée à tous !

Publicités

Bonnes nouvelles !

Bonjour-bonjour à tous et à toutes ,

petit message rapide en cette fin d’année chamboulée :

* mon album Souris, Lili-Radis, pour les tous-petits petits va être imprimé et sera disponible sûrement courant janvier

Un album jeunesse réalisé... au crochet !
Un album jeunesse réalisé… au crochet !

* j’ai été conviée à exposer mes originaux à l’office de Tourisme du Pays Gentiane au 1er trimestre 2015

* je suis invitée à participer à un salon du livre jeunesse dans le Limousin au mois de mai. J’y proposerai d’ailleurs des ateliers illustration et jardinage en lien avec Lili-Radis.

Youpi !!!!

Et vous, quoi de bien aujourd’hui ?

Lili Radis !

Bonsoir-bonsoir,

voici aujourd’hui une photo pour présenter quelques protagonistes  d’un nouveau projet d’album jeunesse, mené toute-seule-comme-une-grande celui-là, sur une idée de base de mon Garçonnet.

Un jour, à table, nous mangions une portion des 5 fruits et légumes recommandés par jour pour atteindre la perfection en matière d’équilibre alimentaire, soit ce soir précisément des radis. Et là, l’Enfant inspiré me demande « pourquoi il est triste ce radis ? »

« Heu… Comment veux-tu qu’un radis soit triste ??? »

« Ben si, il est triste. » Point final.

A partir de là, il a bien fallu inventer l’histoire du radis triste, le bien-nommé Lili Radis. Puis, une fois inventée, faut bien l’illustrer, hein !

Donc je sors mon crochet, mes papiers peintures et ciseaux et voici ce que ça donne pour l’instant:

Crochet, couture et papier pour le radis triste du dîner
Crochet, couture et papier pour le radis triste du dîner

Base : crochet, couture, collage, montage informatique.

Pagination : 22 pour le moment, une page texte / une page illustration

But avoué : participer à un autre concours dégoté sur l’académie de Clermont-Ferrand.

Date finale : août. Autant dire qu’en prévision des travaux / déménagements / bouleversements prévus, il faut que je le termine bien en amont.

Au passage, zieutez-donc ma jolie trousse : j’ai récupéré le tissu sur un banquette moche d’un copain, quelle saine idée, n’est-il pas ? Ladite banquette a pris un coup de contemporain (maintenant, elle se pare d’un tissu enduit moutarde  avec des têtes de cerf qui portent des lunettes de soleil), et son ex tissu n’accueille plus de fesses mais avec bonheur mes crayons et pinceaux…)

Alors, qu’en pensez-vous ?

Potager fini-semé, fleuri-poussé !

Salut à tous,

Encore un article « point-sur-ce-que-j’ai-commencé-et-enfin-terminé ». Je devais rendre une illustration qui servirait de pancarte pour le plan d’un potager lors d’un rendez-vous aux jardins du mois de mai. Et bien il est enfin fini. Après quelques point retravaillés, quelques rosiers plantés, poissons et fontaine ajoutés, le potager a pris forme :

Le potager en rond fini fini !
Le potager en rond fini fini !

Il pourra de plus évoluer au fil du temps selon ce que les propriétaires décideront de mettre à pousser. Moi, mon potager il est plutôt sous forme de crochet. Je vous ai déjà parlé de mes radis crochetés ?

Ca, c’est pour un autre projet…

Sinon, dans la vraie vie, il faudrait aussi que je pense à planter de vraies choses dans mon vrai jardin. Si quelqu’un connaît un plan prunus, tulipier ou petit arbuste sans contrainte mais joli, je suis preneuse !

A bientôt les amis !

Jardinage, jardinage…

Bien le bonjour !

Depuis la semaine dernière, j’ai semé, le soleil a brillé et devinez quoi, le potager s’est mis à pousser ! Bon, j’ai aussi pas mal galéré : voulant FAIRE LES CHOSES BIEN, j’ai utilisé sur une bonne partie de mon dessin DÉJÀ BIEN AVANCÉ de la gomme à masquer. Logiquement cela protège les zones qui en sont recouvertes d’éventuelles tâches, salissures ou autres ratures occasionnées par un travail couleur. Mon pot avait 4 ans, peut-être est-ce là le soucis puisque certes, elle a masqué les zones choisies mais surtout lorsque j’ai voulu l’enlever, elle a arraché tout ce qu’il y avait dessous ! Arghhhh ! Horreur, malheur, désespoir total, maudit soit ce ****** pot et toute sa descendance !!!

Il m’a bien fallut une soirée pour me remettre de ce fâcheux contretemps,  [d’autant plus que faute d’avoir lu la notice j’ai du jeter le pinceau qui m’a servi à étaler ladite gomme à masquer…] et heureusement que je n’ai pas émietté le dessin de base comme j’en ai fortement eu l’intention pendant les 1ers instants qui se sont écoulés à la suite de l’incident puisque finalement j’ai pu le retravailler.

Aujourd’hui, voici les dernier détails rajoutés sur Publisher : des ardoises de jardinage avec le nom des massifs, et un fond libre de droit pour mettre en valeur l’illustration. Enfin quand je dis un fond, c’est plutôt deux : je n’arrive pas à me décider. Voyez donc:

Version n° 1, avec planches de bois vert délavé
Version n° 1, avec planches de bois vert délavé

Ou alors ceci :

Version n°2, tout bois
Version n°2, tout bois

Bon, j’ai jamais dit que les deux versions étaient complètement différentes, hein, c’est du pinaillage. De toute façon, c’est pas moi qui vais choisir mais les propriétaires du potager ! Je pense tout de même avoir un léger penchant pour la 1ère version.

Et vous ?

Dans un prochain article, un tuto crochet pour rendre ton chat trop beau (une petite vingtaine de minutes montre en main, et le matou se prendra pour le phénix de ce lotissement !!!)

Structure potagère

Bonjour-bonjour !

Ahhh, aujourd’hui, un dessin ! Mais pas fini, non, non ! Un plaisant petit projet  qui tombe pile poil puisqu’il est dans le thème de l’historiette « fort comme un chêne / Billie »  dont je dois vous proposer la 3ème et dernière partie avant de l’illustrer. Mais aujourd’hui, il s’agit de l’illustration d’un potager que je dois fournir pour réaliser une pancarte pour l’association Art et Nature.

Deux rendez-vous sont proposés annuellement dans les jolis jardins du Pré-en-Bulle à Jabreilles-les-Bordes, un au mois de juillet et depuis cette année un rendez-vous au jardin le 31 mai. Exposition et vente de plantes et produits artisanaux de qualité seront proposés au fil de la balade dans le jardin arboré et aménagé. Cette année, le potager est particulièrement mis en valeur, il lui faut donc sa pancarte pour expliquer quelle plante / fleur / légumineuse pousse à quel endroit. Et c’est moi qui m’y colle (enfin, qui fait une proposition…).

Les parcelles murets et le bassin sont déjà présents, ouf !
Les parcelles murets et le bassin sont déjà présents, ouf !

Voici donc la 1ère partie de mon dessin : la structure du potager. Y sont représentés les parcelles, les murets de pierres et le bassin. Reste plus qu’à insérer les laitues, dahlias, vignes, fraises, rosiers et autres petits arbres fruitiers (qui vont faire le délice de mon Garçonnet cet été, sûr de sûr !).

Plusieurs techniques ont été utilisées jusqu’à présent : encre de chine marron pour le fond façon aquarelle, gouache très délavée pour les parcelles de terre, l’eau du bassin et les pierres, et crayon de couleur gris pour cerner chaque pierre. Maintenant, y a plus qu’à se demander comment faire figurer les plantations.

Prochain article quand j’aurai semé !

Dernier questionnement : poisson ou pas poisson dans le bassin ?