Tuto : Top Sorbet citron, taille 8 ans

Bien le bonjour ! Voici un nouveau modèle estival au crochet que je vous offre, pour utiliser différemment une pelote de laine type froufrou, de celles que l’on tricote pour réaliser des écharpes à froufrou. Sauf que souvent, ces écharpes sont un peu décevantes. Là, cela va permettre de réaliser un top fillette tout en volants, adorable pour la fin de l’été !

Le matériel : un crochet 3,5, 2 pelotes de laine ou coton adaptées à la taille de ce crochet (on peut choisir 2 tonalités différentes d’une même couleur, pour un dégradé), une pelote ruban froufrou, une pelote de blanc, ciseaux, aiguille à laine.

Points employés : maille en l’air, maille serrée, demi-bride, bride et maille coulée.

Explications : le top se crochète en rond, du coup il n’y aura pas de couture, yes ! Pour une taille 8 ans, faire une chainette de 130 m en l’air au crochet n° 3,5, fermer avec une maille coulée pour obtenir un cercle. Important : commencer chaque rang par 3 mailles en l’air (sauf les rangs 6 et 12) et finir chaque rang par une maille coulée.

R1 : 3 mailles en l’air puis 129 brides. Fermer par une maille coulée (= rang de brides) . R2 : 4 mailles en l’air, sauter une maille, *1 bride , 1 maille en l’air, une bride*, répéter de * à * jusqu’à la fin du rang (= rang de trous). R3 : rang de brides. R4 : rangs de trous. R5 : rang de brides. R6 : Incorporer le ruban froufrou sur l’ouvrage à l’aide de mailles coulées tout au long de l’ouvrage, fermer par une maille coulée. R7 : rang de trous. R8 : rang de brides. R9 : rang de trous. R10 : rang de brides. R11 : rang de trous. R12 : Incorporer le ruban froufrou sur l’ouvrage à l’aide de mailles coulées tout au long de l’ouvrage, fermer par une maille coulée.

Le 1er volant froufrou a été intégré au corps grâce à un rang de mailles coulées.

Il faut recommencer sur la base de ces 12 rangs pour monter le corps du top, jusqu’à ce qu’il y ai 5 volants de froufrous.

Lorsqu’on a insérer le 5e volant, on va travailler uniquement sur le devant du top, en rangs aller-retour cette fois-ci. Il faut donc bien disposer le corps pour que les raccords (là où il y a les mailles coulées et là où l’on a coupé les rubans froufrous) se trouvent au centre du dos.

R1, sur les 62 mailles du devant : 5 mailles coulées, 1 maille serrée, 1/2 bride, 48 brides, 1/2 bride, 1 maille serrée, 5 maille coulées. Tourner l’ouvrage. R2 : 1 m serrée, 1/2 bride, 48 brides, 1/2 bride, 1 m serrée. Tourner l’ouvrage. R3 : idem. R4, R5, R6, R7 et R8 : 4 mailles en l’air, * 1bride, 1 m en l’air*. Répéter de * à * jusqu’à la fin du rang. Tourner l’ouvrage (= rangs de trous).

Pour les bretelles : A partir d’un angle extérieur du haut du devant, monter 38 mailles en l’air. Faire la 39e maille en maille coulée, au milieu du dernier rang du dos (là où il y a les mailles coulées et là où l’on a coupé les rubans froufrous), puis de nouveau 38 mailles en l’air et couler une dernière maille dans le coin extérieur du dernier rang du devant.

Les bretelles sont fixées aux angles extérieurs du devant et au centre du dos.

Sur cette chaînette, faire un rang de points trous (4 mailles en l’air, * 1 bride, 1 maille en l’air*, répéter de * à * jusqu’à la fin du rang). Prendre la pelote de blanc et faire un rang de 1/2 brides de chaque côté des bretelles, sur le devant du top, les emmanchures et le dos.

Les 4 fleurs : elle se réalisent sur le 3ème rang de points trous, autour des carrés qui forment le cœur et elles se disposent tous les 5 carrés. A partir du carré qui devient le cœur de la fleur, faire 3 mailles en l’air, 2 brides, 2 mailles en l’air, une maille serrée dans un côté du carré, puis *2 mailles en l’air, 3 brides, 2 mailles en l’air, 1 maille serrée* sur chacun des 3 côtés restants. Terminer par une maille coulée, rentrer les fils. Pas besoin de coudre, la fleur est déjà en place !

Les bretelles sont terminées avec le rang de point trous et les rangs de 1/2 brides en blanc, de chaque côté ainsi que devant, derrière et aux emmanchures pour une plus jolie finition.

Voilà, c’est fini et c’est sans couture, j’adore ! J’espère que ça vous donnera envie de vous lancer. Ici c’est une taille 7-8 ans, on peut aisément jouer sur les âge en changeant le crochet (prendre un crochet de 2,5 pour une taille 5- 6 ans). On peut aussi en faire un adulte en mesurant le nombre de mailles coulées nécessaire pour le tour de taille de base, puis en rallongeant le nombre de volants froufrous jusqu’à la hauteur désirée. Alors, qui se lance ?

Bilan reliure

Bien le bonjour ! Une année de cours de reliure s’achève, et l’an prochain c’est le grand saut pour préparer le CAP… Voici donc un petit bilan de quelques-un des livres et carnets que j’ai reliés et/ou restaurés depuis septembre avec l’aide ô combien précieuse de la patiente Élise de l’atelier de reliure A livre Ouvert, à Neuvic (Corrèze).

Sarn, de Mary Webb / carnet d'<3 pour l’anniversaire de l’Être Aimé / Chantefables et Chantefleurs de Robert Desnos et Contes de fées, coll. La Bibliothèque Rose Illustrée.

« Quand j’arrivais au grenier, je vis le printemps devant moi, malgré le froid qui m’empêchait presque d’écrire ; et dans mon cahier j’inscrivis ces mots : « Premier jour du printemps », d’une grande écriture ornée de jolis entrelacs. Ainsi je garderais le souvenir du second jour où j’avais vu celui que j’aimais et de la première fois qu’il m’avait vue. Et non seulement il m’avait vue, mais il m’avait regardée avec tendresse et désir. C’était seulement parce qu’il ignorait la vérité, je le savais ; néanmoins j’étais contente de ce que je possédais, comme l’oiseau qui, un jour d’hiver, vient chercher une petite croûte dans votre main alors qu’au temps d’abondance il rirait de vous sur la plus haute branche. » Extrait du roman Sarn, de Mary Webb. Reliure traditionnelle 1/2 toile, tranchefile main.

 » Le Géranium. Dans un pot un géranium / Un poisson dans l’aquarium / Géranium et poisson rouge / Si tu bouges, si tu bouges / Tu n’auras pas de rhum / Géranium, géranium / Géranium et poisson rouge. » Extrait De Chantefables et Chantefleurs, recueil de poésies de Robert Desnos. Reliure bradel, 1/2 toile, inclusion d’une aquarelle réalisée par mon amie Amélie (merci !).

« Riquet à la Houppe. MORALITÉ Ce que l’on voit dans cet écrit / Est moins un conte en l’air que la vérité même, / Tout est beau dans ce que l’on aime, / Tout ce que l’on aime a de l’esprit. AUTRE MORALITÉ Dans un objet où la nature / Aura mis de beaux traits et la vive peinture / D’un teint où jamais l’art ne saurait arriver, / Tous ces dons pourront moins pour rendre un cœur sensible / Qu’un seul agrément invisible / Que l’amour saurait y trouver. » Extrait de Riquet à la Houppe, dans le recueil Contes de fées de la Bibliothèque Rose Illustrée (1898). Restauration de ce livre acheté il y a des années sur Internet !

Cet été, je tente une reliure façon grimoire de contes et légendes du Cantal…

Customiser un petit haut en crochet

Bien le bonjour ! Il y a peu je suis tombée sur une série de pulls manches courtes réalisés à la main, au crochet. Ils étaient proposés à 2€ pièce, c’est à dire rien du tout par rapport au nombre d’heures de travail ! J’en ai choisi un, mais l’encolure était vraiment trop haute. Alors voici un tuto pour agrandir une encolure, et se créer une encolure plongeante en V devant ET dans le dos.

Matériel : un pull en crochet qui ne craint rien (genre si tu foires ta découpe, c’est pas trop grave non plus), une paire de ciseaux, une MAC, de la laine et un biais assorti.

Explications : d’abord tu choisis la profondeur que tu veux donner à ton encolure. Tu la matérialises en surfilant rapidement le fil de laine pour la représenter. On peut aussi tracer à la craie.

Maintenant il faut t’armer de ta MAC et suivre le fil de laine (ou le tracé) avec un zig-zag très serré. Lorsque cette étape est terminée, il ne reste qu’à couper l’intérieur du col, la partie que l’on souhaite enlever, en restant le plus proche possible du zig-zag réalisé. Normalement le zig-zag emprisonne les mailles qui ne doivent pas filer !

Dernière étape, la pose du biais pour une finition parfaite et pour renforcer à nouveau la partie découpée. A la main, à la MAC, en une fois ou en deux fois, c’est selon ton habitude.

Si tu as choisi comme moi de faire un col en V profond sur le devant et dans le dos, il y a de fortes chances pour que le pull glisse au niveau des épaules. Il suffit alors de coudre une cordelette réalisée en maille chainette au crochet dans le haut du cou, à l’arrière. Tu peux aussi l’agrémenter de perles en bois, c’est très joli lorsqu’on porte le pull avec les cheveux remontés !

Vue de devant…
Et de derrière !

Bonne couture, à bientôt !

Tuto tricot : le débardeur dos-nu col foulard

Oui oui, dos nu col foulard, tout ça d’un coup et j’aurais même pu rajouter avec seulement 2 pelotes et demi de laine. Que demander de plus ? Un tuto ? Ok, c’est parti.

Pour réaliser ce petit haut estival en taille M, il te faudra : des aiguilles à tricoter n° 5 et n°6, 3 pelotes de fil « ruban » (ou tout autre fil qui peut être tricoté entre 4 et 6), un foulard ou du tissu de forme rectangulaire, un crochet n° 5, aiguille à tricot, paire de ciseaux.

Débardeur estival col foulard, dos nu

Devant :

Monter 60 mailles avec les aiguilles n° 5, tricoter 2,5 cm en jersey endroit. Continuer avec les aiguilles n° .

A 8,5 cm de hauteur totale, diminuer de chaque côté à 2 m. du bord 4X1 m tous les 10 rangs, puis continuer sur les 52 mailles restantes.

Emmanchures :

A 35 cm de hauteur totale, rabattre de chaque côté 3 mailles, puis diminuer à 3 m. du bord dès le 1er rang puis tous les 2 rangs 6X1 m.

Encolure :

Partager le travail en son milieu puis continuer de chaque côté séparément en diminuant à 3 m. du bord côté encolure tous les 2 rangs 12X1 m. Continuer pendant 4 cm en jersey sur les mailles restantes avant de rabattre.

Dos :

Monter 60 mailles avec les aiguilles n° 5, tricoter 2,5 cm en jersey endroit. Continuer avec les aiguilles n° .

A 8,5 cm de hauteur totale, diminuer de chaque côté à 2 m. du bord 4X1 m tous les 10 rangs, puis continuer sur les 52 mailles restantes sur 35 cm de hauteur totale (cela doit correspondre au début des emmanchures du devant), puis rabattre.

Finitions :

Assembler les bords avec une aiguille ou un crochet, laisser rouler le bas du corps.

Avec le crochet n°5, piquer dans le bord extérieur d’une des épaules et faire une maille serrée, 4 m en l’air, une maille serrée sur le bord intérieur de cette même épaule puis *3 m en l’air, 1 ma serrée le long de l’encolure*. Répéter *à* tout le long de l’encolure puis piquer dans le bord intérieur de la 2e épaule et faire une maille serrée, 4 m en l’air, une maille serrée sur le bord extérieur. Rentrer le fil. Cela permet de créer des ponts dans lesquels va être glissé le foulard ou le bout de tissu avant d’être noué autours du cou.

Il n’y a pas de couture au niveau du tissu, il est donc envisageable de l’assortir avec sa tenue ! Ou encore de glisser de grosses perles sur une cordelette pour un effet plus habillé. Un débardeur, plein de possibilités ! Bon tricot !

Tuto : un médaillon antique illustré en tissu, perles et crochet

Bien le bonjour 2021 ! On a terminé l’année 2020 avec un tuto, on commence 2021 avec un autre. Et pas des moindres, celui-ci a l’avantage de cumuler tous les moyens d’expression que j’affectionne particulièrement : l’aquarelle, le collage, la couture (sans MAC !) et le crochet. La finalité ? un joli médaillon que l’on peut porter en broche, transformer en porte-bonheur (en y ajoutant des pierres et des végétaux) ou une inclusion pour la couverture d’un livre…

Étape 1 : dessiner et peindre !

Choisi le sujet qui te fait vibrer : marquise et marquis ? Animal sauvage ? Dessine-le sur une feuille à dessin dans un ovale de 6,5 cm par 5 cm (peu ou proue), encre. Ensuite découpe ton sujet, reporte le même ovale sur un papier illustré (tapisserie ou autre) qui servira de fond, découpe l’ovale et colle le sujet dessus. L’étape 1 est terminée et déjà c’est joli !

Marquise et marquis pour un projet livre, renard, rouge-gorge et hermine pour le plaisir

Étape 2 : imprimer ton modèle sur du tissu

Sélectionne une feuille façon bristol. Il te faut maintenant découper un rectangle de tissu blanc à une dimension légèrement plus petites que celles de la feuille, scotche le tissus bien repassé sur la feuille et zou, imprime le médaillon qui tu as préalablement pris soin de scanner. Ça marche ! ton dessin est maintenant imprimé sur du tissu, et là aussi c’est joli !

Bon, la photo est de qualité médiocre… mais en vrai, c’est beau !

Étape 3 : la mise en beauté

Découpe le médaillon de tissu en laissant une marge de 0,7 cm autours de l’illustration. Tu peux dès à présent rajouter des p’tits détails : bordure de perles de rocaille, surligner des traits en broderie, rajouter des fleurs… Quand tu es satisfaite tu t’arrêtes !

Rangée de perles dorées autour du renard, ovale de feutrine pour le dos du médaillon et ovale de carton plus petit pour rigidifier l’ensemble.

Étape 4 : garniture du médaillon

Là il te faut du carton léger, de la feutrine et de la bourre à peluche. Découpes un ovale dans la feutrine de la même taille que celui du médaillon et un un peu plus petit dans le carton léger. Insère celui de carton entre celui en tissu et celui en feutrine (sandwich party !). Replie la marge de tissu vers l’intérieur du médaillon et couds le tissu et la feutrine avec un point de feston de couleur discrète. Lorsque tu en es au 2/3, pense à insérer la bourre pour donner un aspect rebondi au médaillon, voire les pierres et/ou les végétaux séchés (trèfle à 4 feuilles…)

Étape 5 : les finitions

Maintenant tout dépend de ce que tu veux faire de ton médaillon : tu peux coudre une épingle à nourrice à l’arrière pour le transformer en broche, rajouter quelques rubans et dentelles vers le bas. Tu peux aussi continuer avec un entourage au crochet, pour lui donner du frou-frou ou pour en faire un mini-cadre. Laisse parler ton imagination !

Et voilà, c’est fini pour ce tuto. N’hésite pas à montrer tes délicates créations, je serais ravie de les voir !

Tuto : le bonnet renne de Noël

Bien le bonjour ! Il n’est pas trop tard pour un petit tuto de Noël, ouf ! Sors ton crochet, on va se fabriquer un petit bonnet de renne de Noël, chouette !

Matériel : crochet n°3,5 ou 4, 1 pelote de laine beige, restes de laine marron, reste de laine rose. De la feutrine blanche et noir pour les yeux, une aiguille à coudre. Un peu de patience (en vrai, c’est rapide comme tout !)

Le Bonnet :

On débute avec la laine beige :

Commencer par 3 ml fermées par 1 mc pour former un cercle.

R1 : 3 ml (= 1 br), 9br dans l’anneau, 1 mc dans la 3e ml du début (= 10 m)

R2 : 3 ml + 1 br dans la même maille, *1 augm*, répéter de * à * tout le tour, 1 mc dans la 3e ml du début (= 20 m)

R3 : 3 ml, 1 br dans la maille suivante, * 1 br, 1 augm*, répéter * à * tout le tour, 1 mc dans la 3e ml du début (= 30 m)

R4 : 3 ml, 1 br dans la maille suivante, * 2 br, 1 augm*, répéter * à * tout le tour, 1 mc dans la 3e ml du début

R5 : 3 ml, 1 br dans la maille suivante, * 3 br, 1 augm*, répéter * à * tout le tour, 1 mc dans la 3e ml du début

R6 : 3 ml, 1 br dans la maille suivante, * 4 br, 1 augm*, répéter * à * tout le tour, 1 mc dans la 3e ml du début

R7 : 3 ml, 1 br dans la maille suivante, * 5 br, 1 augm*, répéter * à * tout le tour, 1 mc dans la 3e ml du début

R8 à R15 : 3 ml, 1 br dans chaque maille 1 mc dans la 3e ml du début

R16 : prendre la laine marron, faire 1/2 bride dans chaque maille. Fermer l’ouvrage avec une maille coulée, rentrer les fils.

Bien penser à vérifier la longueur du bonnet sur la tête de l’enfant. L’exemple donné est pour une fillette de 6 ans.

Les Oreilles :

Prendre la laine rose et le crochet, monter 10 mailles en l’air. On va travailler en rond, autour de cette ligne de base.

Tour 1 : Faire une 1/2 bride dans chaque maille en l’air, et continuer avec une 1/2 dans chaque maille en l’air.

Tour 2 : 1/2 bride dans chaque maille, quand on arrive au milieu (à 9 maille) 4 1/2 brides dans la maille de l’extrémité puis continuer avec 1/2 bride dans chaque maille.

Tour 3 : 1/2 bride dans chaque maille, quand on arrive 2 mailles avant l’extrémité 2 1/2 brides dans les 4 prochaines mailles,puis continuer avec 1/2 bride dans chaque maille. Terminer l’ouvrage avec une maille coulée, rentrer le fil.

Faire deux intérieur d’oreille comme celui-ci.

Prendre la laine beige et le crochet, monter 10 mailles en l’air. On va travailler en rond, autour de cette ligne de base.

Tour 1 : Faire une 1/2 bride dans chaque maille en l’air, et continuer avec une 1/2 dans chaque maille en l’air.

Tour 2 : 1/2 bride dans chaque maille, quand on arrive au milieu (à 9 maille) 4 1/2 brides dans la maille de l’extrémité puis continuer avec 1/2 bride dans chaque maille.

Tour 3 : 1/2 bride dans chaque maille, quand on arrive 2 mailles avant l’extrémité 2 1/2 brides dans les 4 prochaines mailles,puis continuer avec 1/2 bride dans chaque maille.

Positionner l’intérieur rose sur l’extérieur beige, et assembler les deux parties à l’aide de maille serrées : une maille serrée traverse chaque maille rose + chaque maille beige, sur tout le tour.

Coudre les oreilles sur le bonnet.

Le nœud :

Avec la laine rose, monter 20 mailles en l’air, tricoter un rectangle en 1/2 brides sur 15 rangs de hauteur. Fermer l’ouvrage avec une maille coulée, rentrer le fil.

Avec la laine rose, monter 8 mailles en l’air, tricoter un rectangle en 1/2 brides sur 15 rangs de hauteur. Former un tube en fermant les deux extrémités du rectangle l’une sur l’autre, à l’aide de mailles coulée. Insérer le rectangle dans ce tube, coudre pour ne plus que ça bouge puis coudre au bonnet.

Les bois (à réaliser 2 fois) :

Monter 9 mailles en l’air avec la laine marron. Crocheter en rond avec une demi-bride dans chaque maille jusqu’à obtenir un tube d’environ 12 cm. Fermer en faisant une diminution une maille sur 2, fermer avec une maille coulée, rentrer le fil.

Fabriquer de la même façon un 2e tube plus petit, coudre le petit sur le grand comme sur le dessin.

Finitions :

Coudre les bois, les oreilles et le nœud sur le bonnet. Si on veut une version garçon ou tout simplement moins girly, remplacer le nœud par un gros pompon entre les deux bois. Il est aussi possible de rajouter des yeux et feutrine et un petit museau pompon !

Tuto crochet : la broche Mouton

Bien le bonjour !

Voici pour aujourd’hui un tuto né d’une collab’ estivale avec Le Mouton Qui Non ! Pour occuper tes 10 doigts pendants l’été, je te propose de crocheter une broche à l’effigie de notre petit broutard préféré et afficher un NON vigoureux et bien lancé ! Béééé !

tuto_broche

Alors c’est parti ! Pour faire simple, je t’ai préparé un petit tuto format PDF, bien expliqué avec les étapes dessinées, pour changer. Il suffit de cliquer sur « tuto broche » et de télécharger les explications. A partir de cette base, tu peux crocheter un mouton blanc, rose ou même un lion si tu changes les couleurs pour du jaune et du marron. Bon crochet et la bise déconfinée !

 

 

Le mouton qui dit NON

Bien le bonjour ! Aujourd’hui je suis contente de partager un joli article qui a été posté sur mes illustrations pour Le Mouton Qui Dit Non !

Émilie Provost a un mari, deux enfants, deux chats, un vrai métier dans l’Éducation Nationale, et elle adore créer, inventer ! Elle a très souvent un projet en cours, que ce soit du dessin, du tricot, du crochet…
Cette collègue en or, toujours souriante, et artiste au grand cœur, anime des ateliers auprès d’associations locales, de bibliothèques, lors de festivals culturels. Le public ciblé est varié : de la petite enfance à l’enfance, des binômes intergénérationnels à, dernièrement, un travail de longue haleine auprès du 3e voire 4e âge dans un EHPAD.
Présidente de l’association FeuillAgEs qui propose des créations culturelles, des ateliers, des animations tournées vers l’illustration, la lecture, la poésie et la photographie (www.feuillages15.wixsite.com), cela fait plus de 10 ans qu’elle illustre des livres, des albums jeunesse et des recueils de poésies.

Aussi, lorsque nous lui avons demandé si elle serait d’accord pour réaliser quelques illustrations pour « Le Mouton qui dit NON », Emilie a tout de suite été partante !

« Ce qui relie tous mes précédents projets, c’est la nature et les rencontres. Ce qui est encore le cas avec Le Mouton Qui Dit Non ! D’abord la rencontre avec Séverine, qui enjolive et dynamise les journées de travail et qui elle aussi porte mille projets dans lesquels elle embarque tous ceux qui passent, et puis, la philosophie du MQDN, cette envie de se ressourcer, de réfléchir pour être acteur du choix qui nous convient et qui convient à la Terre qui nous porte, bref, la proximité avec la nature, encore et toujours ! C’est pourquoi j’ai été touchée et ravie de participer à ma manière à cette belle aventure en proposant quelques illustrations pour donner un visage à ce coquin d’ovin contestataire ! »

Nous remercions infiniment Emilie pour les magnifiques illustrations qu’elle nous a concoctées ! Nous aimons à la folie ce petit « ovin contestataire » à qui elle a donné un visage.

Et comme nous avons effectivement des projets plein la tête, nous vous donnons RV très prochainement car Pierrick est en train de travailler pour maintenant « donner vie » à ce petit mouton, un petit mouton qui va désormais s’appeler Léon. Mais chuuuut, là encore, c’est une surprise et un projet que nous espérons voir aboutir très bientôt !

N’hésitez pas à faire un tour sur la page facebook du Mouton Qui Dit Non

Béééééhhh

 

Les vacances du coronavirus : tous confinés ! Déconfinés

Les vacances du coronavirus : tous confinés ! Régulièrement, un journal de bord BDessiné pour témoigner de notre vie confinés. #coronavirus #BD #témoignage #humour #confinement #famille #quotidien Aujourd’hui la dernière : Déconfinés !

Et maintenant, je vais passer à la mise en page de la BD pour peut-être la sortir en version papier. A plus !

 

 

Les vacances du coronavirus : tous confinés ! Sortir un peu…

Les vacances du coronavirus : tous confinés ! Régulièrement, un journal de bord BDessiné pour témoigner de notre vie confinés. #coronavirus #BD #témoignage #humour #confinement #famille #quotidien Aujourd’hui : Sortir un peu

A plus !